Contactez-nous

International

Yémen : 5 millions d’enfants menacés par la famine

L’ONG Save the Children tire la sonnette d’alarme sur la situation des enfants yéménites. Ces derniers risquent d’être les victimes d’une famine sans précédent.

Publié

le

Choléra et famine… Au-delà du bilan humain de la guerre qui secoue le Yémen, la situation humanitaire a encore empiré. Selon un rapport publié ce mercredi 19 septembre par l’ONG Save the Children, plus de 5 millions d’enfants seraient menacés de famine dans ce pays voisin de l’Arabie saoudite.

Le royaume wahhabite est d’ailleurs partie prenante du conflit, puisqu’il est à la tête de la coalition internationale qui affronte les Houthis.

Pour Save the Children, « une famine d’ampleur sans précédent » menace la population du Yémen. En cause, les prix de la nourriture et du carburant qui se sont envolés et qui empêchent donc les approvisionnements en vivres.

Selon l’UNICEF, le Fonds des Nations unies pour l’enfance, les enfants sont les victimes collatérales du conflit : au moins 2 200 d’entre eux seraient morts depuis le début des bombardements. Avec les 5,2 millions d’enfants sous-alimentés, le bilan humanitaire est catastrophique, d’autant que les violences n’ont quasiment jamais cessé malgré des tentatives de cessez-le-feu.

Le Programme alimentaire mondial, se son côté, dénonce le manque d’aide apportée à ces « victimes innocentes du conflit » et explique que le temps « commence à manquer » pour empêcher une aggravation de la situation. Le PAM assure que la nourriture est devenue « une arme de guerre. » Save the Children demande la levée du blocus du port de Hodeïda, principale porte d’entrée de l’aide humanitaire.

Et si les enfants yéménites ont « un besoin désespéré d’assistance humanitaire », selon l’UNICEF, c’est également à cause de la maladie qui guette : les Nations unies indiquent en effet que le Yémen est menacé par une vague de choléra. La troisième depuis le début de la guerre.

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope

Publicité