Le président de la région Hauts-de-France a décidé d'augmenter son indemnité de président de la communauté d'agglomération de Saint-Quentin de 4 000 euros brut.

Xavier Bertrand a presque doublé son salaire, en s’octroyant un salaire de 4 000 euros brut à la communauté d’agglomération de Saint-Quentin. Drôle de conception du non-cmul des mandats.

Il fallait y penser. Alors que la décision de Xavier Bertrand de quitter ses postes de député et de maire pour ne se consacrer qu’à la présidence de la région des Hauts-de-France — à l’époque encore appelée Nord-Pas-de-Calais-Picardie — avait été saluée par les électeurs, l’homme politique vient de prendre une décision étonnante. Il vient effectivement d’annoncer qu’il allait augmenter l’un de ses salaires de… 4 000 euros brut.

Xavier Bertrand touchera 6 725 euros net

La raison ? Xavier Bertrand estime que le fait de ne gagner « que » 5 236 euros brut alors qu’il aurait pu cumuler les postes est insuffisant et mérite donc une compensation. Le président de région des Républicains garde en réalité un autre poste : celui de président de la communauté d’agglomération de Saint-Quentin, pour laquelle il travaillait bénévolement, puisque ses indemnités cumulées de ses autres fonctions atteignaient le plafond fixé par la loi.

Il faut dire que Xavier Bertrand a fait une croix sur un salaire d’un peu plus de 7 000 euros, accompagné d’une indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) de 5 108 euros net, en acceptant de quitter ses fonctions de député et de maire. Il touchera donc, en tout, 6 725 euros net après impôts. Rappelons qu’en 2014, ce même Xavier Bertrand avait déclaré : « Ceux qui pensent s’en sortir sans travailler, ce ne sont pas mes amis. » L’ancien ministre du Travail dénonçait l’« assistanat » provoqué par le versement du RSA.

Le dirigeant de la région des Hauts-de-France a publié une infographie pour comparer son salaire avec le cumul des mandats et sans.

Le salaire de Xavier Bertrand

Pierre Z. Lajarge

Laisser un commentaire