Washington a accusé lundi Pékin d’avoir « coulé » un bateau de pêche vietnamien en mer de Chine méridionale et l’a exhorté de « cesser de profiter » de la situation créée par le nouveau coronavirus pour « étendre » son emprise régionale.

« Nous sommes très préoccupés par les informations selon lesquelles la République populaire de Chine a coulé un bateau de pêche vietnamien à proximité des îles Paracel en mer de Chine méridionale », a déclaré dans un communiqué la porte-parole de la diplomatie américaine Morgan Ortagus.

« Cet incident est le dernier d’une longue série d’actes de la République populaire de Chine pour revendiquer des droits maritimes indus et nuire à ses voisins d’Asie du Sud-Est en mer de Chine du Sud », a-t-elle ajouté.

Le département d’Etat américain a appelé Pékin à « rester concentré sur le soutien aux efforts internationaux pour combattre la pandémie », et à « cesser de profiter du fait que les autres Etats sont occupés ailleurs ou vulnérables pour étendre ses prétentions territoriales illégales en mer de Chine méridionale ».

Les Etats-Unis accusent de longue date la Chine de militariser cette mer pour y étendre son emprise.