Le vin halal 24 carats produit par Lussory est destiné aux pays du Golfe. Des feuilles d'or comestibles se mêlent aux bulles pour un résultat étonnant.

Après les cosmétiques halal et les sex-shop adaptés à la foi musulmane, c’est au tour du vin halal de faire son apparition. Afin d’exploiter le vaste potentiel du marché halal mondial, les industriels de l’agroalimentaire ont rivalisé d’ingéniosité pour produire un vin 24 carats, garanti sans alcool.

Lussory est la marque sous laquelle est commercialisé ce vin halal. Ce vin contient 0% d’alcool et garde toutefois toutes les propriétés organoleptiques d’un bon cru.

Le vin produit par Lussory est produit en Espagne grâce à une méthode traditionnelle. Qu’il soit rouge, blanc ou pétillant, ce vin est 100% pur et ne contient ni additif, ni agents de saveur ou conservateurs. Le vin est donc produit traditionnellement et son alcool est retiré avant la mise en bouteille grâce à un procédé unique et une recette secrète.

Lussory : un vin halal 24 carats

Lussory propose trois types de vin : du vin rouge, blanc et brut. Le vin rouge est issu de vignobles de La Mancha. Le vin blanc, comme le brut, est constitué à partir de souches de raisin Airén et Macabeo.

La grande nouveauté présentée par Lussory est un vin spécialement conçu pour les pays du Golfe : le mousseux 24 carats. Ce vin exceptionnel est un vin pétillant où sont incorporées des feuilles d’or comestibles. Le résultat est visuellement très étonnant puisque des particules d’or se mêlent aux fines bulles du mousseux. L’étiquette et le bouchon sont de couleur dorée.

Le prix de cette bouteille unique en son genre n’a pas été communiqué. Toutefois, Tony Colley, le directeur de Lootah Premium Foods, le distributeur de ce vin aux Emirats Arabes Unis, a précisé : « Nous avons connu une grande demande de la part de nos clients pour ce champagne de première catégorie. Nos consommateurs souhaitent faire impression aux mariages, aux anniversaires ou aux évènements d’entreprise ».

Source : ici

Pierre Z. Lajarge

Laisser un commentaire