Contactez-nous

International

Les Turcs prennent les rênes de l’Exécutif des musulmans de Belgique

L’Exécutif des musulmans de Belgique sera désormais présidé par Mehmet Üstün. La branche turque des musulmans belges réclamait la direction de l’organisation depuis plusieurs mois.

Publié

le

Malgré sa farouche volonté de rester et le soutien notamment des autorités locales, Salah Echallaoui a dû céder sa place à la tête de l’Exécutif des musulmans de Belgique (EMB). Vendredi soir, une réunion avait eu lieu à l’Exécutif des Musulmans de Belgique à la demande de la branche turque des musulmans de Belgique qui réclamait la présidence de l’institution, comme les y autorisait le règlement d’ordre intérieur de l’EMB.

C’est Mehmet Üstün qui est désormais le président du CFCM belge. Responsable de la mosquée Sultan Ahmet de Heusden-Zolder, dans la province de Limbourg, Mehmet Üstün a logiquement pris la place de Salah Echallaoui, qui reste cependant vice-président francophone de l’institution.

Est-ce, pour autant, la fin des tensions au sein de l’EMB ? Depuis plusieurs mois, la présence de Salah Echallaoui était à l’origine d’une polémique : l’homme n’avait pas été élu, il avait pris la place de Nourredine Smaïli, qui avait quitté son poste en cours de mandat, en 2016.

Si les membres de l’Exécutif semblaient réticents à l’arrivée du courant turc à la tête de l’organisation, ils peuvent être rassurés, Mehmet Üstün semblant être dans les petits papiers des autorités belges : dernièrement, le nouveau président avait reçu la visite du ministre fédéral de tutelle des Cultes, Koen Geens, dans sa mosquée.

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope

Publicité

A la une