Le président du Parlement tunisien Mohamed Ennaceur va être intronisé président de la République par intérim jeudi après-midi, quelques heures après le décès du chef de l’Etat Béji Caïd Essebsi, a indiqué à la presse le vice-président du Parlement, Abdelfattah Mourou.

« Mohamed Ennaceur va prêter serment au Parlement aujourd’hui à 14h00 » (13H00 GMT), a déclaré M. Mourou. Selon la Constitution, M. Ennaceur peut assurer l’intérim durant 45 à 90 jours.

« L’Etat continue à fonctionner et selon la Constitution c’est le président du Parlement qui assure la présidence de la République » par intérim, a déclaré M. Ennaceur à la télévision nationale.

« J’adresse au peuple tunisien un appel à unifier les rangs pour continuer la marche vers davantage de développement et réaliser les aspirations du peuple », a-t-il ajouté aux côtés du Premier ministre Youssef Chahed.

Vétéran de la politique, Béji Caïd Essebsi, est décédé jeudi à quelques mois de la fin de son mandat à l’âge de 92 ans.

Des élections anticipées ?

L’élection présidentielle en Tunisie, prévue initialement le 17 novembre, sera avancée à la suite du décès du président en exercice Béji Caïd Essebsi, 92 ans, a annoncé jeudi le président de l’Instance supérieure indépendante des élections (Isise).

Le chef du Parlement, Mohammed Ennaceur, qui doit être intronisé jeudi président par intérim, « a 90 jours pour organiser une présidentielle, celle-ci sera donc avancée afin de respecter le calendrier prévu par la Constitution », a indiqué à l’AFP Nabil Baffoun. Ce délai court jusqu’au 23 octobre.

Des législatives sont également prévues le 6 octobre.

« La question de savoir si la présidentielle sera organisée avant ou après les législatives sera tranchée par le bureau de l’Isise » à une date non précisée, a ajouté M. Baffoun.

Les conditions pour se présenter aux élections ont été amendées en juin par le Parlement, mais le texte n’a pas été promulgué par le chef de l’Etat. Ce code électoral amendé, s’il était promulgué, excluerait de la course présidentielle le magnat des médias Nabil Karoui.