Nabil Karoui a été placé en détention préventive le 23 août, et toutes les demandes de libération ont été rejetées jusque-là.

La cour d’appel de Tunis devait rendre mardi sa décision sur une nouvelle demande de libération de Nabil Karoui, a indiqué l’un des avocat de l’homme d’affaires incarcéré et qualifié au second tour de la présidentielle.

La décision attendue vendredi dernier, puis repoussée à mercredi en raison officiellement d’une grève des magistrats, devrait finalement être rendue ce jour par la chambre d’accusation de la cour d’appel.