L'ancien juge de l'antiterrorisme demande aux Belges de ne pas tomber dans le piège du tout-sécuritaire et définit l'état d'urgence en France de « débile. »

« L’état d’urgence, c’est débile. » Voilà ce que pense l’ancien juge au pôle antiterroriste Marc Trévidic, qui ne mâche pas ses mots, dans un quotidien belge.

Marc Trévidic, l’ancien juge antiterroriste, s’est adressé aux autorités belges pour les implorer de ne pas mettre en place l’état d’urgence comme l’a fait la France après les attentats de Bruxelles. Dans le quotidien belge Le SoirMarc Trévidic a parlé de l’état d’urgence mise en place en France depuis presque cinq mois.

« On attise le feu avec de telles méthodes »

Marc Trévidic s’est adressé aux Belges en les prévenant : « N’imitez pas la France, l’état d’urgence c’est débile. » L’ancien juge dénonce ces mesures sécuritaires qu’il trouve inefficaces : « les flopées de perquisitions administratives qui ne servent à rien, c’est très lourd, très dérogatoire à notre système, pour une efficacité très limitée. » Trévidic pense également que le combat face au terrorisme et le radicalisme religieux ne peut se faire en agissant ainsi.

Pour lui, cette violence ne peut que pousser encore plus facilement vers l’extrémisme et le jihadisme : « Quand vous avez des jeunes qui sont tangents, que vous défoncez leur porte à 4 heures du matin, que vous les assignez à résidence pendant trois mois, ce qui a pour conséquence que certains perdent leur boulot, expliquez-moi en quoi ils sont moins dangereux ensuite ?  Tout homme sensé comprend qu’on attise le feu avec de telles méthodes. On tape n’importe qui, n’importe comment.»

Alors, quelles solutions propose Marc Trévidic ? Il appelle notamment à la création d’un tribunal européen de terrorisme et estime qu’il faut une « synergie totale entre renseignement et judiciaire, de sorte que, par exemple, des juges autorisent des écoutes et qu’elles puissent dès lors faire office de preuves. »

Yassine Bannani

Laisser un commentaire