« L’état d’urgence, c’est débile », et c’est Marc Trévidic qui le dit