Les autorités religieuses du Kazakhstan et de la Russie se sont rencontrées lundi pour parler de tourisme halal et d'écologie.

Au Kazakhstan, les autorités locales ont entamé un projet de transition vers une économie verte. Selon le président du bureau de la communauté musulmane du Kazakhstan, le tourisme halal doit être pleinement intégré dans ce plan.

Peut-on concilier business halal et environnement ? Oui, selon le président du bureau de la communauté musulmane du Kazakhstan, Jalanbek Mazaev, et le président du Comité du développement et de la préservation de l’environnement au Conseil de la Darul Ifta russe, Rashid Ismailov. Les deux hommes se sont rencontrés lundi dernier. Un rendez-vous lors duquel ils ont exprimé leur vision sur l’éthique environnementale islamique, mais aussi décidé de promouvoir les principes islamiques autour de la durabilité écologique dans le cadre de la coopération internationale. Car l’environnement n’est que trop peu évoqué lorsqu’il s’agit de parler de business halal. Et pourtant… La consommation d‘hydrocarbures et l’utilisation du charbon contribuent à la pollution de l’environnement, et les sources d’énergies renouvelables telles que l’énergie solaire et l’énergie éolienne sont, quant à elles, durables et écologiques et peuvent réduire l’incidence négative sur l’environnement. Mais le coût de ces sources d’énergies renouvelables est élevé.

Dans le Coran, une dimension écologique

Concilier halal et environnement devrait faire partie des priorités du monde musulman. Notamment parce que l’écologie doit être une des priorités des consommateurs. Mohammed Taleb, philosophe et historien, explique qu’il existe « dans le Coran une dimension à la fois cosmique et écologique qui a rarement été actualisée et montrée. » C’est donc vers un halal éco-friendly que veulent se diriger Jalanbek Mazaev et Rashid Ismailov. La rencontre de ces deux leaders spirituels doit permettre à la Russie et au Kazakhstan d’échanger des informations et de développer un tourisme respectueux de l’environnement. Le président du bureau de la communauté musulmane de Kazakhstan a tenu à rappeler le leadership de son pays et d’autres Etats d’Asie du Sud dans le tourisme islamique et dans le respect de l’écologie. Il a tenu à présenter à son homologue le projet de transition vers une économie verte du Kazakhstan.

Pierre Z. Lajarge

Laisser un commentaire