Contactez-nous
destinations, Tourisme halal : Les femmes, prescriptrices clés dans le choix des destinations destinations, Tourisme halal : Les femmes, prescriptrices clés dans le choix des destinations

A la une

Tourisme halal : Les femmes, prescriptrices clés dans le choix des destinations

Une étude publiée par la société Amadeus montre qu’en matière de choix de destinations par les touristes halal, les femmes sont les premières prescriptrices.

Publié

le

Un rapport d’étude montre qu’au sein des familles musulmanes, les femmes sont les principales prescriptrices dans le choix des destinations de voyage. Un élément clé à intégrer par les acteurs du tourisme halal, sachant que le nombre de ces voyageurs va croître de 110 millions à 150 millions d’ici 2020.

Pour ceux qui font un raccourci direct entre femme musulmane et femme soumise, les résultats d’une étude récente sur le tourisme halal offre un contrepied parfait : c’est la femme qui a le dernier mot sur le choix de la destination des vacances. Commandé et diffusé par Amadeus – société réputée pour ses logiciels et services de réservation, distribution et vente de voyage -, le Halal Travel Report 2016 offre aux professionnels du secteur et de ce créneau particulier de nouvelles perspectives en termes de marketing.

Sont estampillés halal les touristes qui veulent préserver leurs obligations, habitudes et pratiques religieuses au cours de leurs voyages. Un marché en plein boom au niveau international, qui croît encore plus rapidement (+4,8%) que le secteur dans son ensemble (+3,8%), à l’instar de la part musulmane de la population mondiale. Valorisé à 145 milliards de dollars en 2014, le créneau va connaître une expansion de 35% en valeur pour atteindre 200 milliards en 2020 – et de 50% en nombre de voyageurs. Des opportunités se dessinent d’autant plus que le touriste halal typique est jeune, bien instruit et dispose d’un revenu en moyenne plus élevé – ce qui a contribué à l’explosion de ce sous-secteur.

Veiller au bien-être de toute la famille

Et que révèle l’étude exactement ? Que les femmes, prescriptrices majeures de la famille, fondent leur décision de destination sur le bouche-à-oreille et de conseils glanés auprès de proches et d’amis. Un critère de choix essentiel est, pour les femmes, une destination qui offre des « activités épanouissantes à toute la famille ». Les mères de famille sont particulièrement impliquées dans la réservation d’activités et d’excursions additionnelles pour le séjour.

L’étude attire toutefois l’attention sur la diversité qui caractérise les touristes musulmans. « Des voyageurs égyptiens n’ont rien à voir avec les Saoudiens », confirme ainsi un agent de voyages. « Les différences sont importantes au sein de ce marché. » Néanmoins, six critères de choix ont été mis en exergue : le confort, les possibilités de découverte, la présence de la famille au sens étroit et au sens large, la « bonne affaire » et la simplicité. A ces critères, s’ajoutent trois besoins que ces touristes cherchent à satisfaire : rentabiliser le voyage, disposer d’un hébergement adapté – appartements, appart-hôtels et chaînes hôtelières sont les plus prisés – et privilégier des destinations appropriées pour les familles.

A la une