Contactez-nous
, Toulouse : le tribunal administratif valide le projet de mosquée à Montauban , Toulouse : le tribunal administratif valide le projet de mosquée à Montauban

Société

Toulouse : le tribunal administratif valide le projet de mosquée à Montauban

Le tribunal administratif a rejeté les recours des élus du Rassemblement National de Montauban, qui s’opposent à la construction d’une nouvelle mosquée. Après plus de dix ans de bataille, la communauté musulmane locale a obtenu gain de cause.

Publié

le

Le chantier de la nouvelle mosquée de Montauban pourra bientôt démarrer. Depuis dix ans, l’association musulmane de Montauban se bat pour pouvoir construire une mosquée dans la ville. Les musulmans ont déjà un culte situé à côté de la gare, mais trop exigu pour recevoir tous les fidèles.

La mairie avait proposé un terrain à la périphérie de la ville pour y construire une mosquée. En échange la mairie pouvait récupérer les locaux de l’actuelle salle de prière en centre-ville.

Un compromis auquel se sont opposé des élus municipaux RN, en déposant plusieurs recours.

Le tribunal administratif a finalement tranché le 11 mars, estimant que la proposition de la municipalité était bien conforme à la loi de 1905 et qu’il n’y avait pas de financement de lieu de culte.

Une victoire pour la communauté musulmane de Montauban, qui, faute de place, doit souvent prier sur les trottoirs les vendredis et les jours de fêtes.

« Tout le monde va être satisfait, cette affaire a duré trop longtemps » a réagi pour France 3 Mohamed Bousraf, vice-président de l’association musulmane Es-Salem, à l’origine du projet de construction de la nouvelle mosquée.

La nouvelle mosquée pourra accueillir près de 1000 fidèles, contre 200 actuellement.

« Aujourd’hui, je suis soulagé, surtout pour les jeunes. Ils auront enfin un lieu pour prier tranquille », a également déclaré à France Bleu Occitanie Ali El Hamimi, le délégué de l’Association Musulmane de Montauban.

La future mosquée de Montauban dont le chantier doit commencer dans les prochains mois, devrait s’élever sur deux étages et s’établir sur un terrain de 9000 mètres carrés. Elle doit comporter un espace de prière, des salles de réunions et des bureaux, mais n’aura pas de minaret.

Prières

Tweets

Muslimoscope

A la une