Contactez-nous

Débats

« The Voice » : comment Mennel Ibtissem a été poussée vers la sortie

Après une semaine de polémiques, Mennel Ibtissem a décidé de quitter «The Voice». Peu soutenue et conspuée dans les médias, la jeune chanteuse a décidé de jeter l’éponge.

Publié

le

Réunion de crise. Le mot a été lâché. TF1et ITV Studios, la société qui produit « The Voice », ont sorti l’artillerie lourde suite à la polémique lancée par la fachosphère contre Mennel, une chanteuse qui a fait l’unanimité auprès des coaches et surtout du public lors de son passage sur le plateau du télé-crochet. Mardi soir dernier, la direction de la société de production a convoqué la jeune femme de Besançon.

Mennel a vécu « très difficilement les tensions survenues les derniers jours »

Au sortir de la réunion, Mennel a expliqué sur les réseaux sociaux qu’elle « regrette profondément ces messages » qui ont fait polémique. Elle a indiqué « comprendre que ces messages choquent » et s’en est excusée. « Aujourd’hui par la musique, je suis heureuse de vous exprimer mon amour et ce qui me tient le plus à coeur : la tolérance envers les autres et la paix entre nous », a conclu la jeune chanteuse.

Ce vendredi, à la veille de la diffusion du prochain épisode des auditions à l’aveugle de « The Voice », Mennel a finalement décidé de jeter l’éponge. Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, elle explique avoir vécu « très difficilement les tensions survenues les derniers jours. »

Visiblement émue, la jeune chanteuse a délivré un message rassembleur, bien loin des commentaires accusateurs de ces derniers jours. Mais force est de constater qu’elle a indéniablement manqué de soutiens. Le groupe TF1 assurait en début de semaine qu’il « ne peut garder dans le programme une personne qui tient des propos contre la loi de la République. » Et même si ni la chaîne ni la société de production ITV n’ont pris la décision d’exclure Mennel de l’émission, les communiqués tendaient à montrer que « The Voice » continuerait certainement sans la jeune chanteuse.

Conspuée chaque jour dans « Touche pas à mon poste ! »

Un manque de soutien évident, mais également un acharnement médiatique ont eu raison de Mennel : il ne s’est pas passé un jour depuis mardi sans que la participante de « The Voice » soit critiquée, voire conspuée. Comme chez Cyril Hanouna, où il a été demandé quotidiennement à TF1 de « virer » la chanteuse. Dans « Touche pas à mon poste ! », les chroniqueurs se sont acharnés contre la jeune fille accusée d’avoir chanté en arabe. Une mauvaise idée « par les temps qui courent », selon l’une des chroniqueuses de l’animateur vedette de C8. Accusée d’être proche des Frères musulmans et de faire l’apologie du terrorisme selon un autre chroniqueur qui semble s’informer chez fdesouche.

Depuis le week-end dernier, un traitement particulier a été réservé à la jeune Mennel : Yann Barthès, auteur d’une quenelle, ou encore Arthur, qui avait diffusé une séquence raciste envers la communauté asiatique dans « Stars sous hypnose », n’ont jamais été inquiétés. Mennel, elle, a été poussée vers la sortie au grand soulagement de TF1 et de la société de production ITV. Cette dernière a indiqué que « l’environnement restait trop pesant » et se félicite du départ de Mennel qui, si elle n’a pas été éjectée du programme, a semble-t-il été poussée vers la sortie. Une victoire pour la fachosphère, qui avait déjà eu la tête de Black M au moment des commémorations officielles du centenaire de la bataille de Verdun en 2016. N’est pas Michel Sardou — qui chantait avoir « envie de violer des femmes » — ou Renaud — qui « tringle » la République — qui veut.

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope