Contactez-nous

A la une

TF1 censure une maquilleuse à cause de son voile

Virginie Guerzou, artiste maquilleuse, a été coupée au montage de l’émission« Quatre mariages pour une lune de miel ». Son tort ? Elle portait le voile.

Publié

le

Virginie Guerzou, artiste maquilleuse, s’est occupée de la mise en beauté de Morgane en vue de l’émission « Quatre mariages pour une lune de miel », sur TF1. L’occasion de se faire un peu de promo… « Lorsque Morgane m’a prévenue qu’elle participait à cette émission, j’étais contente, c’était l’occasion d’avoir un peu de visibilité », indique la maquilleuse. Seulement voilà, lors de la diffusion de l’épisode, Virginie et Morgane se rendent comptent que Virginie est absente de tous les plans. Sans exception. Même son nom n’est jamais évoqué. Pourtant, se souvient la jeune femme, elle est « restée près de sept heures sur le tournage. » La raison ? Selon l’artiste, son voile a gêné. Ces coupes au montage n’ont d’ailleurs pas vraiment surpris Virginie. Lors du tournage, « des caméramen de TF1 sont passées sans nous voir et l’un d’entre eux a demandé : ‘On ne la filme pas, elle !’ » Suite à cette constatation Morgane est allée voir la responsable production afin de lui demander des explications. La responsable a donc tenue à rassurer Virginie quant au fait qu’elle serait bien évidemment mise en avant lors de la prestation animation

« Nous sommes certes voilées, mais nous sommes françaises »

Même si elle se « doutait que (son) voile poserait problème », la déception de Virginie de ne pas être reconnue pour son travail est palpable. Devant cette injustice, Morgane est la première à réagir en partageant sur Facebook une photo avec Virginie, avec un résumé de la situation. Une photo qui a récolté plus de 6 000 « like » et qui a été partagée plus de 4 000 fois. Mais Virginie refuse d’endosser le statut de victime. « Il ne faut pas tomber dans la victimisation permanente, mais lorsqu’il il y a une réelle discrimination, il ne faut toutefois rien laisser passer », explique-t-elle. La jeune maquilleuse regrette que les médias donnent une si mauvaise image des femmes voilées. « A cause du discours médiatique populiste actuel, les gens ont tendance à penser que les femmes voilées doivent être cantonnées au rôle de femmes au foyer. Nous sommes certes voilées, mais nous sommes françaises, nous avons fait des études et nous participons activement à la vie de notre pays. »

« Nous laissons faire depuis trop longtemps »

Ces préjugés, comme toute femme voilée, Virginie les vit au quotidien. « J’ai plus été blasée que triste, vous savez j’ai été profondément touchée les premières fois ou j’ai vécu ce genre de discrimination. Mais maintenant, j’arrive à passer au-dessus. » Et heureusement, car les situations comme celle-ci se répètent inlassablement. Exemple : « Je suis souvent amenée à participer à des salons du mariage et les réactions, les réflexions concernant mon voile ne datent pas d’hier. Pour ne plus avoir de mauvaise surprise, je publie désormais ma photo pour que mes futurs clients sachent que je suis voilée. Cela permet d’éviter les pertes de temps ou les réflexions désagréables. » Cette mère de famille sait qu’elle est « loin d’être la seule dans ce cas », mais le problème, dit-elle, « c’est que nous laissons faire depuis trop longtemps. » Virginie a, depuis, reçu plusieurs messages contenant « les pires insultes », mais a pu compter sur de nombreux soutiens.

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Lettre d’information

Restez dans l'actu avec LeMuslimPost

Facebook

Tweets

Publicité

A la une