La « taxe halal », la proposition irréaliste des politiques