Contre la radicalisation, l’Institut Montaigne suggère une taxe halal