« Le Sursaut » avait effectivement de quoi faire sursauter