Contactez-nous

Société

Suivez le coq, l’association qui déclare la guerre au halal

Une association veut combattre le halal sous couvert de respect animal et de respect des traditions françaises. Une initiative qui cache un groupuscule identitaire redoutable.

Publié

le

L’association s’appelle Suivez le coq. En apparence, l’initiative semble prometteuse : « Promouvoir les bouchers, restaurateurs et vente à la ferme désirant garantir à leurs clients une viande provenant d’animaux élevés de façon respectueuse de leur nature et abattus selon les règles traditionnelles. »

Mais très vite, on apprend que cette initiative n’est qu’une opposition farouche au halal. D’ailleurs, l’association a été lancée par Alain de Peretti. Vétérinaire, Alain de Peretti est surtout président de Vigilance Halal, une association qui s’est estime que l’abattage rituel est « un combat de civilisation, car le halal est un processus global, cheval de Troie de l’islamisation. » Peretti est également un chroniqueur aguerri de la fachosphère, puisqu’il écrit régulièrement pour Boulevard Voltaire et Riposte Laïque.

« La submersion de notre pays par l’islamisme et sa charia dont le halal est le signe annonciateur »

Les membres de Suivez le coq ont décidé de créer « un réseau constructif de résistance » au tout halal. Et s’il se dit apolitique, avec son initiative, Alain de Peretti est bien en train d’opposer Français musulmans et Français non musulmans — le fondateur de Suivez le coq ne parle en effet jamais de casher : « En observateur averti de la situation en France, vous connaissez les horreurs qui se déroulent chaque jour à cause de la ‘halalisation’ galopante, explique-t-il. Nous ressentons, nous, de près ou de loin, la submersion de notre pays par l’islamisme et sa charia dont le halal est le signe annonciateur. »

Pour lutter contre le halal, Alain de Peretti emploie des termes guerrier : le temps, dit-il, est à « la reconquête. » Et le militant de comparer sa mission à la bataille de Las Navas de Tolosa, en 1212, remportée par les chrétiens et marquant une étape importante de la Reconquista.

Contre les « mercantis de la grande distribution » et les « extrémistes végans »

Pour déclarer la guerre à l’abattage rituel musulman, Suivez le coq use de faux chiffres, déclarant que « 70 % des Français seraient opposés au halal. » Un chiffre qui ne repose sur aucun sondage ni étude sérieuse.

Mais le halal n’est pas le seul ennemi d’Alain de Peretti : l’homme, dans des termes tout aussi guerriers, s’adresse également aux « mercantis de la grande distribution et la viande industrielle » ainsi qu’aux « extrémistes végans. »

Prières

Tweets

Muslimoscope

A la une