Contactez-nous

A la une

Suisse : un homme reçoit une amende pour avoir dit « allahu akbar » en public

Un musulman a été condamné à une amende de 186 euros pour avoir dit « Allahu akbar » devant un ami. La police de la ville de Schaffhouse avait arrêté l’homme, craignant une attaque terroriste.

Publié

le

L’année dernière, un homme de 22 ans a été arrêté par la police de la ville de Schaffhouse dans le nord de la Suisse, pour nuisance publique. Ce musulman avait simplement lancé, visiblement un peu trop haut et fort « Allahu akbar », étonné de voir un ami.

Mais la police soupçonnant un acte terroriste a fouillé et arrêté cet homme du nom d’Orhan E, selon la presse suisse.

« La policière m’a appelé et elle m’a demandé ce que je voulais dire par cette phrase », témoigne pour 20 Minutes le jeune homme.

Mais malgré ses explications à la police, ce musulman d’origine turque a reçu une amende de 210 francs suisse soit environ 186 euros.

« J’ai été menacé de prison si je ne payais pas l’amende. Je suis né ici et je n’ai jamais rien vécu de tel », ajoute t-il.

Orhan E s’estime victime de discrimination. La police s’est déjà défendue des accusations, comme le rapporte le journal local Schaffhauser Nachrichten. Elle affirme qu’elle aurait agi de façon similaire avec une personne qui aurait couru tout en jurant.

Laisser un commentaire

Tweets

A la une