En ce moment

Sourate An Naml : explication, phonétique et bienfaits de la sourate

Sourate An Naml, nommée en français sourate Les Fourmis, est la 27e sourate du Coran. Comportant 93 versets, cette sourate mecquoise tire son dénomination du 18e verset ; « jusqu’à ce qu’ils viennent à l’Oued des Fourmis. Une fourmi dit : « Ohé, les fourmis, entrez dans vos galeries, que Sulaïman et ses troupes ne vous écrasent sans le vouloir ». Sourate La Fourmis est aussi la 13e sourate dont la lecture du 25e verset exige une prosternation. L’une de ses particularités, c’est qu’elle contient deux bassmallah ; l’une au début de la sourate comme toutes les sourates du Coran et la seconde dans le 30e verset.

La 27e sourate du Coran, évoque la vie de plusieurs prophètes comme Moïse, Dawoud, Sulayman, Salih et Lot. Elle se termine en présentant la gloire de Dieu et en rappelant la façon dont les mécréants seront jugés le jour du dernier Jugement.

Lire Sourate Les Fourmis

Découvrez Sourate Les Fourmis en arabe à partir de cet extrait du Coran.


Révélation et explication de la sourate (27)

Révélée durant la période mecquoise de la prophétie de Mohamed (sws), sourate Les Fourmis occupe la 48e place dans l’ordre chronologique des révélations, juste après sourate Ash Shu’ara ou Les Poètes.

Cette sourate est constituée de trois parties, dont l’ensemble forme une homélie parfaitement harmonieuse. En effet, la sourate raconte avec précision le récit du prophète Sulaïman.

Contexte de sa révélation

Selon le thème de la sourate, on peut constater que cette dernière fut révélée au milieu de la période mecquoise. En effet, selon Ibn Abbas et Jabir Ibn Zayd, sourate Les Poètes fut proclamée juste avant sourate Les Fourmis et sourate Le Récit.

Thème de la sourate

La sourate débute par un discours adressé aux Hommes, pour qu’ils acceptent les vérités qui représentent des réalités essentielles. En outre, chaque croyant doit persévérer dans l’obéissance afin d’être guidé vers le droit chemin. Alors que le refus de reconnaître l’existence du jour du Jugement et de l’au-delà, l’empêchera de suivre cette voie. Mais aussi, il le rendra irresponsable et attachée à la vie éphémère. Par conséquent, ces raisons empêcheraient l’Homme de se soumettre à la parole d’Allah.

Après ce discours, on découvre trois personnages cités. Le premier est représenté par Pharaon, les mécréants du peuple de Lot et les chefs de Thamud. Le point commun entre ces personnes c’est qu’elles ont refusé de croire en le jour du jugement. Mais aussi, ils ont préféré vivre comme esclave de ce bas monde sans tenir compte des remontrances de Dieu.

Le Prophète Sulaïman et la reine de Saba

Le deuxième personnage, est le Prophète Sulaïman. Malgré qu’Allah l’avait pourvu de richesse et de grandeur que les chefs Qurayshites de la Mecque ne peuvent même pas imaginer, le prophète considérait que tout ce qu’il possédait était dû à la seule bonté d’Allah. C’est pour cette raison qu’il avait préféré adopter une attitude d’obéissance vis-à-vis de Dieu. Sans pour autant démontrer la moindre vanité dans son comportement.

Le troisième genre qu’on retrouve dans la sourate est la Reine de Saba. Cette dernière a dirigé le peuple le plus célèbre de l’histoire de l’Arabie. Malgré l’abondance de sa fortune qui était beaucoup plus importante que celle des chefs des Qurayshites, elle a opté pour le monothéisme. En effet elle a renoncé aux pratiques ancestrales.

Du verset 67 au verset 93, la sourate fait une représentation de l’au-delà tout en prévenant les Hommes des conséquences de leur comportement imprudent.

Enfin, la sourate forme une invitation au chemin menant vers Allah, le seul et l’unique Créateur en insistant sur l’arrivée inéluctable du jour du Jugement.

Apprendre facilement sourate (27)

Apprenez rapidement sourate Les Fourmis grâce à cette magnifique vidéo qui affiche simultanément une version arabe et française de chaque verset. La 27e sourate est récitée dans cette vidéo par les deux cheikhs Abderahman Sudaissi et Abu Bakr Al Shatri.

Les bienfaits de lire sourate Les Fourmis

Dans Majma’ul Bayan, il est mentionné que celui qui lit la 27e sourate du Coran aura la récompense de dix personnes croyantes et mécréantes ayant vécu pendant la période du Prophète Suleiman, Hud, Shuaib, Salih et Ibrahim.

Selon l’imam Jaafar Assadiq, cette sourate est aussi connue pour son effet protecteur surtout si elle est gardée comme talisman. Elle protège de toute créature dangereuse.

Il est donc recommandé de lire cette sourate à tout moment de la journée. Il est surtout conseillé de lire le verset 62 de la sourate Les Fourmis plusieurs fois (12 mille fois ou 120 fois) afin de demander à Allah de vous satisfaire un besoin.

Traduction de la sourate An Naml

Dans le lien ci-après, retrouvez la traduction de la sourate Les Fourmis, pour une meilleure assimilation de la signification de chaque verset. Ce texte est minutieusement traduit par l’islamologue française Denise Masson.


Phonétique de la sourate An Naml

Découvrez le texte phonétique de la sourate (27) qui vous permettra de lire facilement les versets. Toutefois, il faut savoir que les voyelles soulignées sont plus longues et que les lettres en gras ne se prononcent pas.