En ce moment

Sourate An Nahl (16) : explication, phonétique et vertus de la sourate

Sourate An Nahl ou Les Abeilles, occupe la 16e place dans l’ordre traditionnel du Coran. Comportant 128 versets, la sourate mecquoise, porte ce nom en référence au verset 68 qui mentionne le miracle d’inspiration particulière qu’ont eu les Abeilles de la part d’Allah, « [Et voilà] ce que ton Seigneur révéla aux abeilles : « Prenez des demeures dans les montagnes, les arbres, et les treillages que [les hommes] font ».

Sourate Les Abeilles est la troisième sourate dont la lecture du verset 48 demande une prosternation conseillée.

La 16e sourate du Coran, condamne les polythéistes, et les invite à observer autour d’eux la création et les miracles que Dieu a mis à la disposition des Hommes sur terre. Sourate (16) aborde certains préceptes de la religion Islamique comme l’interdiction de consommer la chair des animaux morts, l’interdiction de manger du Porc, ainsi que l’interdiction de boire du vin ou du sang.

En outre, la sourate évoque les notions de la foi en Allah, la révélation, la résurrection ainsi que la prophétie, tout en expliquant la manière de prendre la parole ou la manière d’échanger avec les opposants.

Lire Sourate An Nahl

Lisez sourate (16) en arabe grâce à cet extrait du Coran.


Révélation et explication de la sourate (16)

Révélée pendant la période mecquoise de la mission prophétique de Mohamed (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui), sourate An Nahl occupe la 70e place dans l’ordre chronologique des révélations juste après sourate Al Kahf (La Caverne).

Contexte de la révélation de la sourate (16)

Selon le style, l’aspect général et les preuves citées dans la sourate, on peut déduire que cette dernière fut révélée durant la dernière période de la prophétie de Mohamed (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) à la Mecque.

En effet, selon le contenu du verset 41, la persécution exercée par les chefs Qurayshites avait poussé certains musulmans à immigrer à Abyssinie (en Ethiopie) avant la proclamation de cette sourate.

Mais encore, selon le verset 106, on peut remarquer qu’au moment de la révélation de la sourate (16) la persécution des nouveaux convertis avait atteint son paroxysme.

Ensuite les deux versets 112-114 font référence à la fin des sept années de famine qu’avaient touché la Mecque.

Les thèmes de la sourate Les Abeilles

L’ensemble des thèmes abordés dans la sourate appellent à au rejet du polythéisme en apportant des arguments pertinents et concrets en faveur du monothéisme et rappellent par la même occasion les conséquences néfastes du reniement du Message Divin. Tel est le cas du premier verset, où Allah avertit tous ceux qui rejettent le Message du Prophète Mohamed (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) en s’adressant notamment aux mécréants de la Mecque, qui pendant la périodes de descente de cette sourate, n’arrêtaient pas de défier le Prophète (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) en l’interrogeant « Pourquoi ton Dieu n’a pas encore abattu sur nous le fléau dont tu nous menaces ».

Dans les versets qui suivent, on retrouve les mêmes thèmes qui se répètent : les arguments qui prouvent le monothéisme, la réfutation du polythéisme et des avertissements contre la persistance dans l’ignorance. Enfin, la sourate se termine en consolant le Prophète (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) et ses compagnons, les informant de l’attitude qu’il faut adopter face à la persécution des mécréants.

Apprendre sourate Les Abeilles

Cette vidéo affichant à la fois, la phonétique, la traduction en français et en arabe de chaque verset de sourate An Nahl, vous permet d’apprendre facilement la 16e sourate du Coran. Dans cette vidéo, la sourate est récitée par la magnifique voix de Mishary Rashid Al Afasy.

https://www.youtube.com/watch?v=_dOWTZAYQsc

Les bienfaits de la lecture de la sourate (16)

Il est rapporté sur le Messager d’Allah (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) :  » quiconque récite sourate An Nahl, aura une récompense égale au nombre de personnes qui ont laissé un bon testament quand ils sont morts « . Mais encore, son lecteur ne subira pas d’interrogatoire le jour du Jugement, comme c’est mentionné dans le hadith du Prophète « Quiconque lit Sourate An Nahl, Allah ne lui demandera pas des comptes sur les bienfaits dont IL l’a gratifié dans ce bas monde ». En outre, selon Jaafar Assadiq, celui qui lit sourate Les Abeilles, au moins une fois par mois, sera compté parmi les gens du Paradis et sera préservé de 70 types de maladies dont la démence et la Lèpre. La sourate possède aussi plusieurs effets curatifs, puisque en lisant les versets 68 et 69 sur du miel en peut espérer guérir de toutes les maladies. Toutefois, ses versets ne doivent pas être conservés comme un talisman.

Afin de profiter de tous les bienfaits de la 16e sourate du Coran, il est recommandé de la lire à tout moment de la journée au moins une fois par mois.

Traduction de la sourate (16)

Essayez de comprendre le thème de la sourate An Nahl grâce à ce texte soigneusement traduit par l’islamologue française Denise Masson.

Phonétique de la sourate Les Abeilles

Apprenez à lire correctement sourate (16) en lisant ce texte phonétique. Pour bien prononcer chaque verset, il faut se rappeler que les voyelles soulignées sont plus longues et que les lettres en gras ne se prononcent pas.

Login to your account below

Fill the forms bellow to register

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.