En ce moment

Sourate Al Mulk : révélation et bienfaits de la sourate

Sourate Al Mulk connue également sous le titre du royaume, est la 67e sourate du Coran. Révélée à la Mecque, cette sourate est composée de 30 versets. Tout comme la sourate Salvatrice « Al Munajiyat » ou encore la Préservatrice « Al waqiyat », Al Mulk est connue pour être la sourate qui protège celui qui la lit du châtiment de la tombe. Dans un premier temps, la sourate évoque le pouvoir admirable de Dieu perçu à travers sa parfaite création des êtres et de l’univers, afin que les Hommes aient foi en lui, l’adorent et lui éprouve un total dévouement. Dans un second temps, elle aborde le jour du Jugement, en décrivant l’état des mécréants face à la punition de Dieu.

Lire Sourate 67

Découvrez Sourate Al Mulk en arabe extraite du texte Coranique.


Révélation et importance de cette sourate

Sourate Al Mulk fut proclamée pendant la première phase de l’histoire prophétique de Mohamed (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix) bien avant qu’il n’ait quitteé La Mecque. Selon les savants musulmans, cette sourate occupe la 77e place dans l’ordre chronologique des révélations, juste après sourate At Tur ou la Montagne.

Dénommée Al Mulk en référence à la même expression figurant dans le premier verset. Afin que les gens puissent facilement l’assimiler, cette sourate présente brièvement les enseignements entiers de l’Islam et met l’accent sur les différents aspects de la mission prophétique de Mohamed (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix). Une caractéristique spécifique des premières sourates descendues à La Mecque.

L’objectif de cette sourate est de faire réfléchir et de réveiller les ignorants en agissant sur leur conscience inerte. Dans les premiers versets, la sourate glorifie Allah tout en rappelant à l’homme, que l’univers dans lequel il vit une création divine plus que parfaite, bien organisée, au point que nul ne réussira à détecter le moindre défaut ou faiblesse. Ce royaume créé du néant et tel qu’il a été décrit dans la sourate, montre la puissance d’Allah. De plus, l’Homme est prévenu qu’il n’a pas été envoyé dans ce monde sans but ni objectif, mais plutôt pour passer une épreuve qu’il ne pourra réussir qu’en prouvant sa bonne foi et sa fidèle croyance.

Dans sourate Al Mulk, trois thèmes sont évoqués, à savoir :

– la majesté de Dieu et son pouvoir de donner et ôter la vie

– la preuve de son unicité

– le destin réservé aux mécréants le jour de la Résurrection

La sourate met en garde les incrédules, les rappelant de la mission exacte des Prophètes. En effet, dans le cadre de sa mission, le Prophète (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix) ne fait qu’avertir les gens de l’arrivée de ce jour inévitable. Quant à l’heure et la date du jour de la Résurrection, seul Allah peut les désigner.

Au final, la sourate se termine par une question que Dieu pose aux ignorants pour les pousser à méditer et susciter leur réflexion « Que pensez-vous ? Si l’eau dont vous disposez était absorbé par la terre, qui donc vous procurerait une eau pure ? ». De tout évidence, nul ne pourra faire couler l’eau si ce n’est Allah le tout-puissant. Et par conséquent, il ne faut pas renier l’arrivée inéluctable du jour de la Résurrection.

Selon un hadith du Prophète Mohamed (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix), il est recommandé de dire à la fin du dernier verset « Le Seigneur des mondes le fera».

Apprendre facilement sourate Al Mulk

Apprenez rapidement la sourate grâce à cette magnifique vidéo qui affiche à la fois un texte phonétique ainsi qu’une traduction française de chaque verset. Sourate Al Mulk est récitée dans cette vidéo par la sublime voix de Cheikh El Menchaoui.

Les bienfaits de lire sourate la Royauté

Selon des hadiths authentiques du Prophète (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix), sourate Al Mulk fait partie des sourates les plus importantes du Coran de par la profondeur de leur sens et leur grande moralité. En effet, selon Abou Dawoud et At-Tirmidhi, Abou Hourayrah avait rapporté un hadith du Prophète (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix) « Une des sourates du Coran, comportant trente versets, peut intercéder en faveur d’un homme en lui pardonnant tous ses péchés. La sourate en question est celle qui commence par : béni est Celui qui tient la Royauté en Sa main ». Mais encore, il a été rapporté sur Abdallah Ibn Massoud « Quiconque récite Sourate « al-Mulk » chaque nuit, Allâh le préservera du supplice de la tombe. Du temps du Messager d’Allah (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix), nous l’appelions « al-Mâni’ah ». Elle est en fait, une Sourate du Coran dont la récitation chaque soir, est source d’une bonne et grande rétribution ».

Les bienfaits de la sourate sont confirmés par les hadiths du Prophète (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix) « Ô Ali ! Récite les sourates Al Mulk (la royauté) et Assajda (la prosternation), elles te mettront à l’abri des tourments et des horreurs du Jour de la Résurrection », « Ô Ali ! Récite sourate Al Mulk (la royauté) au moment de dormir, elle t’épargnera le châtiment de la tombe et l’interrogatoire de Munkir et Nakir les plus redoutables des anges ».

Parmi les sourates salvatrices que le Prophète (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix) nous a recommandé de lire, on retrouve sourate As Sajdah (la prosternation), sourate Yasin, sourate Al Dukhan (la fumée), sourate al Waqia (l’ineluctable), sourate al Mulk (La royauté), sourate Al Insan (l’homme) et sourate Al-Burûj (les constellations). Ces sourates détiennent un effet protecteur comme l’indique le hadith authentique du Prophète (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix) « Quiconque récite sourates Yasin et Al Mulk le matin et sourate Al Waqi’a le soir, Dieu lui accordera prospérité et aisance ».

Traduction de la sourate 67

Pour mieux comprendre la signification de chaque verset de sourate Al Mulk, nous vous invitons à lire ce texte traduit par l’islamologue française Denise Masson.


Phonétique de la sourate Al Mulk

Ce texte phonétique vous permettra de lire facilement sourate La royauté. Sachez tout de même, que les voyelles soulignées sont plus longues et que les lettres en gras ne se prononcent pas.