En ce moment

Sourate Al Maarij: explication et bienfaits de ses versets

Sourate Al Maarij ou les Voies d’Ascension, représente la 70e sourate du Coran. Avec ses 44 versets, cette sourate rappelle aux mécréants le châtiment et la colère d’Allah qu’ils subiront après leur mort ainsi qu’au jour du Jugement dernier.

Quelle est l’histoire de la révélation de cette sourate et les bienfaits de sa lecture ?

Lire Sourate Al Maarij

Sourate Al Maarij en arabe extraite du Coran.


Révélation et explication de la sourate

Sourate Al Maarij fut proclamée pendant la première partie de l’histoire prophétique du Messager de Dieu (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix), plus exactement durant la période Mecquoise. Tous les savants en Islam s’accordent à dire que sourate Al Maarij occupe la 79e place dans l’ordre chronologique des révélations, et ce, juste après sourate Al Haaqa ou l’Inévitable. Al Maarij, est le nom traditionnellement donné à cette sourate, et fait référence à « Dhil ma arij », qui apparaît dans le 3e verset de la même sourate.

Toute comme la sourate qui la précède, cette sourate aborde le devenir inéluctable des mécréants dans le monde d’ici-bas ainsi qu’au jour du Jugement. Elle avertit en effet, les impies qui ridiculisent le Messager d’Allah (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix) à chaque fois qu’il tente de les informer du dur châtiment que Dieu réserve aux mécréants et à ceux qui renient Ses paroles. Cette sourate descendit en réponse à la négation et l’ignorance des mécréants du message de Dieu.

Le premier verset commence par « Un demandeur a réclamé un châtiment, un châtiment qui s’abattrait sur les négateurs. Quand il aura lieu, rien ne pourra l’empêcher, mais il aura lieu à un moment établi. Dieu fait les choses à sa manière, mais il n’est pas injuste. Par conséquent, sois patient, ô prophète, face à leurs dires. Ils pensent que ce châtiment est bien loin, mais Nous voyons qu’il est bien proche ».

Par la suite, la sourate avertit les gens de l’arrivée du jour de la Résurrection, la destinée des Hommes sera en ce jour, décidée sur la base de leur foi et leur conduite. Ceux qui se détournent de la Vérité et préfèrent amasser les richesses en privant les nécessiteux, seront sans le moindre doute condamnés à l’enfer.

À la fin de cette sourate, les mécréants Mecquois qui se moquent du Prophète (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix) sont avertis, « Si vous ne croyez pas, Dieu vous remplacera par d’autres gens meilleurs que vous ». Dans le dernier verset, le Messager de dieu (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix) est consolé par ces paroles : « Ne prends pas à cœur leurs moqueries, laisse-les s’adonner à leurs vaines paroles et leur conduite insensée s’ils tiennent à vivre la disgrâce et l’humiliation de la Résurrection ; ils verront par eux-mêmes leur funeste fin ».

Apprendre facilement la sourate 

Grâce à cette vidéo affichant la traduction française de chaque verset, vous pouvez apprendre plus rapidement et aisément cette sourate, récitée ci-dessous par la magnifique voix de Cheikh Menshawi.

Les bienfaits de lire cette sourate

Le messager de Dieu (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix) nous a conseillé de lire à tout moment de la journée les différentes sourates du livre saint pour profiter de tous ses bienfaits. Selon Abou Oumama, le Prophète (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix) avait réclamé : « Lisez le Coran ! Le jour de la Résurrection, il viendra intercéder en faveur de celui qui le récite », selon un hadith authentique rapporté par Moslem.

De même, selon le compagnon du prophète Othman Ibn Affan « Le meilleur d’entre vous est celui qui a appris le Coran et l’a enseigné aux autres » un hadith rapporté par Al Boukhari.

Selon Aicha l’épouse du Prophète Mohamed (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix), le messager de Dieu recommandait vivement de lire consciencieusement le Coran. En effet, celui qui excelle dans sa lecture sera parmi les nobles anges et celui qui le récite péniblement ou hésite dans sa lecture aura une joie dans ce monde et même dans l’au-delà.

Traduction de la sourate

Ce texte traduit par l’islamologue française Denis Masson (1967), vous permettra de mieux assimiler la signification de chaque verset de sourate Al Maarij.


Phonétique de la sourate

Lisez plus facilement sourate Al Maarij grâce à ce texte phonétique. Il convient tout justement de rappeler, que les voyelles soulignées sont plus longues et que les lettres en gras ne se prononcent pas.