En ce moment

La sourate Al-Jinn (72) : révélation, significations, traduction et phonétique

Al-Jinn est le nom attribué à la 72sourate du Noble Coran et qui signifie en français « Les Djinns ».
Composée de 28 versets, la sourate Al-Jinn ou Les Djinns a été proclamée durant la période mecquoise.

La sourate 72 a été descendue dans un but consolateur au Prophète Muhammad (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui), car il avait beau prêché mais personne ne l’écoutait. En revenant de Thaïf (où il avait eu encore moins de succès) vers la Mecque, qu’il reçut ces versets.

En effet, en quittant Thaïf, il s’était mis à réciter le Coran sous un palmier, une troupe de djinns, émus par sa récitation s’étaient convertie de suite à l’islam lui prouvant ainsi, que si le monde  » visible  » le rejetait, il pouvait cependant compter sur le soutien du monde  » invisible  ».

Lire en arabe les versets de la sourate Al-Jinn (72)

Entraînez vous à lire l’arabe littéraire en lisant sourate Al-Jinn ou Les Djinns en arabe.


Révélation et significations de la sourate Al-Jinn (Les Djinns)

La soixante-douzième sourate, occupe la quarante-huitième place dans l’ordre chronologique des révélations, elle compte vingt-huit versets d’inspiration mecquoise. Le titre de la sourate est emprunté du premier verset.
Précédant l’hégire de 622, la sourate 72 représente un véritable miracle selon la tradition historico-biographique.
Ayant pour but d’empêcher les Djinns curieux de savoir ce qui se passait dans l’au-delà, la sourate 72, a été révélée lorsque le Messager d’Allah (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) était en route vers la foire de Udakh ou de Ta‘if.
En effet, grâce à la récitation de quelques sourates, il mit en déroute des Djinns curieux de savoir ce qui se passait dans le ciel. Le Nabi avait été, auparavant, maltraité et insulté par les polythéistes qu’il s’efforçait de convertir (620-621).
Ses plaintes se poursuivent contre ses concitoyens qui le rejetèrent et le persécutèrent, contrairement aux Médinois qui l’appelèrent et l’accueillirent parmi eux après quelques temps.

Tout savoir sur les Djinns

Il est impératif avant toute chose, de parler de la réalité des Djinns. En effet, certaines personnes ne croient pas en la présence réelle des Djinns et pour lesquels le Coran consacre un chapitre entier, la sourate al-Jinn (72). Les musulmans qui ont été fortement influencés par le modernisme mais qui ne pouvaient non plus nier le contenu du texte coranique, ont partagé des interprétations étranges et distinctes sur la réalité des Jinns, d’Iblis et de Satan. Pour eux, cela ne fait référence à aucune création qui pourrait avoir sa propre existence indépendante, il s’agit cependant, des forces animales chez l’Homme. Il ne s’agit que des mythes anciens. Mais les affirmations faites dans le Coran à ce sujet sont si claires et explicites que ces interprétations n’ont aucune pertinence.
Le Coran explique également que les Jinns, tout comme les Hommes, sont une création dotée de pouvoir et de responsabilités et qu’ils peuvent, au même titre qu’eux, choisir entre l’obéissance ou la désobéissance, la foi ou la mécréance. Le texte coranique évoque à plusieurs reprises et dans différentes sourates les Hommes et les Djinns, et confirme qu’il s’agit bien de deux créations différentes.

Significations des versets de la sourate 72

Comme son nom l’indique, la sourate Al-Jinn ou Les Djinns traite le sujet d’un genre de créatures invisibles à nos sens, qui sont les djinns. Tout comme chez les humains, parmi les djinns, il existe des croyants et des non-croyants, elle raconte  l’histoire d’un groupe de ces êtres invisibles, qui ont cru au Prophète (paix et bénédiction soient sur lui), au Noble Coran et en l’existence du Jour de la Résurrection.
Allah (qu’Il soit exalté), ordonne dans cette sainte sourate à Son Messager (que La Bénédiction et Le Salut d’Allah soient sur lui) de transmettre aux gens ce qui lui a été révélé au sujet des djinns qui écoutaient sa récitation du Coran et qui répondirent favorablement à son appel. Les versets informent ainsi, sur ce que firent les plus vils et les plus vertueux parmi les djinns, sur la nécessité de préserver les mosquées et le culte à Allah exclusivement, sur l’Appel du Messager qui invite à croire en Allah et des djinns qui se sont groupés autour de lui. Elle prévient ceux qui se sont rebellés contre Allah et Son Messager qu’ils iront à la Géhenne où ils y resteront éternellement.
Pour clore, la sourate 72 informe que les connaissances dont bénéficie le Messager sont tout justement des informations qu’Allah seul connait leur mystère et désire les lui révéler; Il sauvegarde la Révélation par des gardiens, afin que son Envoyé la révèle parfaitement.

Écouter la sourate Al-Jinn (72) récitée par une superbe voix

Vous pouvez apprendre la sourate Al-Jinn ou Les Djinns grâce à cette récitation réconfortante et consolante accompagnée de la traduction en français de tous les versets.

Les vertus et les bienfaits de la sourate

Apaisement, soulagement, consolation… Les sourates du Saint Coran offrent à leur lecteur une multitude de bienfaits.
Composée de 28 versets, la sourate évoque principalement du monde du Djinns.
Il est rapporté que quiconque lit cette courate, sera à l’abri du mauvais œil, des souffles, des magies et des ruses des diables.
De même la lecture de cette sourate fait fuir les djinns de l’endroit où elle est récitée. Si par exemple on la récite devant un gouverneur oppresseur, on sera à l’abri de son oppression.
Par ailleurs, si on la lit sur des objets qu’on aimerai conserver; ces derniers seront préservés, sur un captif; il sera libéré et sur un endetté; il sera acquitté.

De même, il est recommandé de lire cette sourate auprès d’un épileptique pour le sortir de l’état de crise.

Les versets 1 à 9 de la sourate 72 Al Jinn, font partie des versets de protection récités dans les  » roqya  » (récitation coranique contre la sorcellerie).

Les versets 10-19 sur les 28 que comprend la sourate nous apprennent tant sur le monde des djinns et rectifient maintes (fausses)-croyances les concernant. La partie suivante de cette sourate fait référence au monothéisme et à la Résurrection. Quant à la dernière partie, elle évoque le Mystère dont on ne connaît que ce qu’Allah le permet.

Traduction de la sourate Al-Jinn (72)

Apprenez davantage sur la sourate Al-Jinn ou Les Djinns grâce à cette traduction faite par l’islamologue française Denise Masson.


Phonétique de La sourate Al-Jinn (72)

Ce texte phonétique vous permettra de prononcer correctement et d’apprendre facilement la sourate. Il faut noter que les voyelles soulignées sont plus longues et les lettres en gras ne se prononcent pas.