En ce moment

Lire, apprendre et comprendre les versets de la sourate Al-Inshiqaq (84)

Sourate Al-Inshiqaq ou la Déchirure, est la 84e sourate constituant le livre saint de l’Islam.
Composée de 25 versets révélés durant la période mecquoise, sourate Al-Inshiqaq (84) décrit de façon très imagée et claire les premiers événements naturels qui succéderont le Dernier Jour de Jugement.

Apprenez facilement à réciter sourate Al-Inshiqaq (84)

Entraînez-vous à lire l’arabe littéraire en lisant sourate Al-Inshiqaq (la Déchirure)


Révélation & explication de la sourate Al-Inshiqaq (84)

Extrayant son nom du premier verset, Al-Inshiqaq 84 est l’une des premières sourates révélées à la Mecque. Son contenu prouve qu’à cette époque la persécution des Musulmans n’avait pas encore commencé.
Signifiant proprement en français « La Déchirure » ou « La Coupure », la sourate 84 avait pour principal but, de rappeler les habitants de l’existence d’une Résurrection future. Ce jour là, ils se présenteront devant Allah pour rendre compte de tous leurs actes.

Cette sourate rappelle que le monde, est plein d’injustices et de déséquilibres,  que bientôt viendra le jour du Jugement pour remédier à tous les torts. Chacun sera jugé sur ses actes commis sur terre : les croyants seront sauvés par Dieu (Allah), les non-croyants et fraudeurs se retrouveront en enfer.
La sourate Al-Inshiqaq ou la Déchirure, décrit avec clarté et concision les grandes étapes du Jour de la Résurrection (le jour de l’examen ultime), les signes de l’Heure, ainsi que les épreuves et difficultés à affronter durant ce grand jour.
Al-Inshiqaq informe l’Homme qu’il devra comparaître devant son Seigneur, que son oeuvre est inscrite dans un Livre qu’il retrouvera détaillé. Celui qui prendra ce Livre avec sa main droite, sera soumis à un jugement indulgent. Quant à celui qui le saisira de la main gauche, il appellera au secours pour échapper au supplice, et brûlera au feu. Ensuite, Allah (qu’Il soit exalté) jure par plusieurs signes qui témoignent de Son immense pouvoir de la réelle existence de la Résurrection. Pour ceux qui s’abstiennent de croire et d’obéir à ses sentences, la sourate se termine en les menaçant qu’Allah sait parfaitement ce qu’ils cachent, et qu’Il leur a préparé un supplice douloureux, comme Il a réservé aux croyants une récompense permanente et éternelle.
Les cinq premiers versets de la sourate 84, décrivent parfaitement les étapes de la Résurrection et la terreur qui y régnera. Ils affirment que les cieux, ce Jour là, se diviseront en deux, que la terre sera aplanie et étendue, et qu’elle rejettera tout ce qu’elle contenait en elle jusqu’à ce qu’elle se vide.
Les versets qui suivent (de 6 à 19) soulignent que l’Homme, conscient ou pas de ces événements à venir, se dirige inévitablement (bon gré mal gré) à sa destination ultime, où il comparaîtra et rencontrera son Seigneur. A ce moment, l’humanité entière se divisera en deux parties : d’abord ceux qui recevront leurs registres dans leur main droite : ils seront pardonnés, recevront une félicité sans bornes et seront également exemptés d’un rude examen. Les derniers versets de cette sourate, sont dédiés à l’explication du sort des mécréants qui rejettent le Coran au lieu de se prosterner devant Dieu.
Ces cinq derniers versets contiennent une prosternation. Qu’est ce qu’une prosternation et quel est son intérêt ?
Vous avez certainement remarqué lors de la lecture du Coran une petite illustration sous la forme d’une porte à la fin de certains versets. Cette illustration est la recommandation totale du devoir de se prosterner. Il s’agit notamment de la prosternation de la lecture du Coran ou encore « Soujoud At Tilawa»
En effet, il existe certain passage dans le Coran qui, lorsqu’on les lit ou les entend (comme durant le tarawih pour le ramadan), nous oblige à se prosterner face à la Grandeur et l’Immensité d’Allah.
Sourate Al-Inshiqaq (84) est l’une des sourates incitant le plus au devoir de se prosterner. L’imam Ibnou Hazm a évoqué dans son livre « el Mouhalâ » : « Il y a dans le Coran 14 sajida (prosternations), la 1ere se retrouve à la fin de la sourate Al A’raf, puis dans s. Les Abeilles, puis dans s. L’Ascension, puis dans s. Maryam, puis au début de s. Al Hajj, et il n’y a pas d’autre sajida, puis dans s. Le discernement, puis dans s. La Fourmie, puis dans s. La Prosternation, puis dans s. Sad, puis dans s. Fussilat, puis dans la fin de la s. l’Etoile, puis dans s. Inshiqaq (verset 20-21): {Et qu’ont-ils à ne pas croire et à ne pas se prosterner lorsque le Coran leur est lu ?}, puis à la fin de s. Iqra. »
Selon Abou Hourayra, le Prophète (paix et bénédiction d’Allâh sur lui) a dit : « Quand le fils d’Adam récite dans un endroit où il faut se prosterner et qu’il se prosterne, le diable déplore : « Malheur à moi! Il lui a été demandé de se prosterner et il s’est prosterné, il a donc le Paradis ; mais il m’a été demandé de me prosterner et j’ai refusé, j’aurais donc le Feu ! » (Rapporté par Mouslim).

Écouter la sourate Al-Inshiqaq (84) récitée par une superbe voix

Nous vous incitons à apprendre la sourate Al-Inshiqaq (La Déchirure) grâce à cette récitation réconfortante accompagnée de la traduction en français de tous les versets.

 

Les bienfaits et les vertus de la sourate Al-Inshiqaq (84)

Comme toutes les sourates du texte Saint, Al-Inshiqaq (84) profite de ses propres vertus et offre à son lecteur une multitude de bienfaits.
Bien qu’elle soit courte, cette sourate est une véritable source d’informations qui offre de multiples bienfaits à ses récitateurs.
Courte et concise, cette sourate est une incontournable source de bénédiction et de quiétude.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: »Celui qui aimerait voir (la description) du Jour de la Résurrection comme s’il le voyait de ses propres yeux, qu’il lise : « Quand le soleil sera obscurci » [Sourate : « At-Takwîr » (L’obscurcissement)], « Quand le ciel se rompra » [Sourate : « Al-Infitar » (La rupture)] , « Quand le ciel se déchirera » [Sourate : « Al-Inchiqaq » (La déchirure)] ». (Ahmad, At-Tirmidhi et Al-Hâkim)
Celui qui recevra son livre en sa main droite, sera soumis à un jugement facile.
D’après ‘Aïcha (qu’Allah l’agrée), l’Envoyé d’Allâh (paix et bénédiction d’Allâh sur lui) a dit : « Au Jour de la Résurrection, celui dont on épluchera le compte sera châtié ».
– « Mais, n’est-il pas dit dans le Coran : {sera soumis à un jugement facile} ».
– « Il s’agit dans ce verset de la simple présentation devant Allah, l’Exalté, (et non de l’examen des actes), car celui dont on épluchera le compte au Jour de la Résurrection sera châtié ». (Al-Boukhâri, Mouslim n°5122, Abou Dâwoûd)

Abu Râfi’ : J’ai fait la prière d’al-‘atama avec Abu Hurayra qui, en récitant un verset  » Quand le ciel se sera fissuré, fit une prosternation  »,  » Je me suis ainsi prosterné derrière Abu al-Qâcim et je resterai à me prosterner chaque fois que je (récite cette sourate), et ce jusqu’à ce que je le retrouve. »

Ibn Jarîr : Bien que le discours s’adresse à l’Envoyé (sallallahu alayhi wa sallam), il est destiné aussi à tous les Hommes. Demain, au Jour de la résurrection, ils rencontreront de grandes épruves.

Traduction de la sourate Al-Inshiqaq (84)

Apprenez davantage sur la signification de la sourate 84 (Al-Inshiqaq) grâce à cette traduction faite par l’islamologue française Denise Masson.


Phonétique de la sourate Al-Inshiqaq (84)en mp3

Il est désormais possible de perfectionner votre lecture de la Sourate Al-Inshiqaq (La Déchirure) grâce à ce texte phonétique.