En ce moment

Sourate Al Haqqah : révélation et bienfaits de la sourate

Sourate Al Haqqah ou encore appelée L’inévitable est une sourate mecquoise, composée de 52 versets. Elle constitue la 69e sourate du Coran selon l’ordre traditionnel des révélations. Elle était descendue pour rappeler le devenir terrible et inévitable des mécréants et le dur châtiment que Dieu a réservé aux non-croyants le jour du Jugement. Sourate Al Haqqah, tire son nom de l’expression Al Haqqah (l’inévitable ou encore celle qui délivre la vérité) qu’on retrouve dans les deux premiers versets. Découvrons dans ce qui suit, le contexte de révélation de cette sourate ainsi que les bienfaits de sa récitation.

Lire Sourate Al Haqqah

Extraite du livre saint le Coran, découvrez la sourate en arabe.


Révélation et explication des versets

Révélée pendant la période mecquoise, cette sourate est classée 78e dans l’ordre chronologique des révélations, juste après sourate Al Mulk (La souveraineté). Un hadith authentique rapporté par l’imam Ahmad Ibn Hanbal, apporte une précision sur la période de révélation de cette sourate. En effet, Omar l’un des compagnons du prophète (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix) avait raconté, « Avant mon entrée en islam, un jour, j’étais sorti de chez moi avec l’intention de causer du tort au Prophète Mohamed (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix), mais il était entré dans la Mosquée bien avant moi. Quand je suis arrivé, je l’ai trouvé entrain de faire sa prière en récitant sourate Al Haqqah. J’étais resté derrière lui à l’écouter. Pendant qu’il récitait le Coran, j’étais émerveillé par le charme et la beauté littéraire de ses paroles. D’un coup, j’avais eu l’idée qu’il devait être poète comme le prétendaient les gens de la tribu Quraysh. A ce moment précis, il a récité les paroles : « Que ceci (le Coran) est la parole d’un noble Messager, et que ce n’est pas la parole d’un poète… ». Je me suis alors dit : Si ce n’est pas un poète alors ce doit-être un devin. C’est en effet, sur quoi, il a récité les mots : « Ce n’est pas la parole d’un devin, mais vous vous rappelez bien peu. C’est une révélation du Seigneur de l’Univers ». En entendant cela, l’Islam est pénétré profondément dans mon cœur » . On déduit selon ce hadith,  que la sourate a été révélée bien avant la conversion de Omar à l’Islam. La sourate commence dans un premier temps, par un rappel de l’inévitable arrivée du jour de la Résurrection et du jour du Jugement tout en citant le sort et le dur châtiment de tous ceux qui remettent en doute leur existence. Dans un second temps, les versets évoquent la raison pour laquelle Dieu a destiné une seconde vie à l’Homme après la vie sur terre. En effet, les croyants, ils auront la récompense tant attendue, une existence heureuse sera assurée dans l’au-delà, dans un Jardin haut placé et débordant de fruits. Quant aux incrédules et égotistes qui dénigraient les pauvres, ceux là seront jetés dans la fournaise enroulés dans une chaîne de soixante-dix coudées et nourris du puits des réprouvés.

Apprendre plus rapidement sourate Al Haqqah

Apprenez facilement cette sourate grâce à la magnifique vidéo ci-dessous, qui illustre chaque verset en deux langues (arabe et français). La sourate est récitée par la mélodieuse voix du Cheikh Abderrahman Soudaisi.

Les bienfaits de la Sourate

Il est recommandé de lire sourate Al Haqqah à tout moment de la journée, notamment lors des prières quotidiennes. Quiconque récite cette sourate, aura une solide et plus grande foi en Dieu et en son Prophète (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix).

Le Prophète (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix) nous a invité à lire et à enseigner le Coran. En effet, selon un hadith authentique rapporté par Abou Hourayra, le Messager de Dieu (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix) avait dit « Ô Abu Hourayra! Apprends le Coran et enseigne-le aux gens jusqu’à ce que la mort te gagne en cet état. Car si tu agis ainsi, les anges viendront dans ta tombe comme les croyants qui visitent la Maison de Dieu, prieront sur toi et demanderont pardon en ton nom jusqu’au Jour de la Résurrection » .
 

Traduction de la sourate Al Haqqah

Grâce à ce texte traduit par l’islamologue française Denise Masson en 1967, vous pouvez à présent mieux comprendre le sens de chaque verset.


Phonétique de la sourate Al Haqqah

Pour réciter plus facilement la sourate, vus pouvez vous appuyer sur ce texte phonétique. Rappelons toutefois que, les voyelles soulignées sont plus longues et les lettres en gras ne se prononcent pas.