En ce moment

Sourate Al Fath : histoire et bienfaits de la sourate

Sourate Al Fath, signifiant en français La Victoire Éclatante, est la 48e sourate du Coran. Comportant 29 versets, la sourate fut proclamée à Médine. Elle doit sa dénomination au premier verset qui aborde la victoire de la tribu musulmane sur l’ennemi (les mécréants). Une victoire méritée après leur soumission à la parole de Dieu.

Tout comme sourate Muhammad et sourate Al Hujurat, sourate Al Fath appartient au groupe des sourates qui insistent sur l’attitude et les rapports que doivent entretenir les croyants au sein de la communauté musulmane et autres. Pour vous éclairer sur le contenu de cette sourate, il convient de revenir sur le contexte historique de sa révélation.

Lire Sourate Al Fath

Un extrait du texte coranique vous présente ci-après sourate Al Fath.


Révélation et histoire de la sourate (48)

Révélée à Médine après le départ du prophète Mohamed (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) de la Mecque, sourate Al Fath occupe la 111e place dans l’ordre chronologique des révélations, juste après sourate Al Jumua (Vendredi).

Selon Sheikh El Badawi, cette sourate fait état d’une distinction entre les deux catégories de personnes, (du plus fidèle au plus incrédule) en se basant sur leur loyauté et dévouement envers Allah.

À ce jour, les historiens n’ont pas réussi à identifier quelle bataille est évoquée dans la sourate ; s’il s’agit de la bataille de 628 contre les mécréants de Quraysh ou de la conquête de Khaybar ou bien la conquête de la Mecque en 630 ? De toute évidence, cette sourate mentionne une victoire symbolique du Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) sur la péninsule arabique, comme le vérifie le premier verset « Certes nous t’avons accordé une Victoire éclatante », la victoire n’est pas seulement le nom de la sourate mais aussi le thème qui y est traité.

Contexte de la révélation de la sourate

Certains historiens par contre font la liaison entre cette histoire et la révélation de la sourate. Il est raconté qu’un jour, le Messager d’Allah (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) vit un rêve dans lequel il marchait vers la Mecque avec ses compagnons afin d’y accomplir la Omra. Ce rêve était loin d’être anodin, c’était en réalité une inspiration divine (mentionnée dans le verset 27). Rappelons qu’à cette époque, les Qurayshites avaient défendu à la Tribu de Mohamed (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) de se rendre à la Kaaba, ce qui laissait beaucoup de gens perplexes devant une telle vision. Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) ayant été obligé d’exécuter l’ordre d’Allah, informa ses compagnons de son rêve et commença à se préparer au voyage. Seuls ceux qui avaient réellement une grande foi en Allah et Son Messager se joignirent à l’expédition. Ainsi, ils étaient au nombre de mille quatre cents personnes ayant accompagné Mohamed (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) dans son voyage à la Mecque.

Portant leur habit de pèlerinage et munis d’une épée dans son fourreau (seule arme autorisée en Arabie pour quiconque se rendait à la Kaabah), les compagnons du Prophète (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) prirent des chameaux avec eux pour les sacrifiés à la Mecque.

Une fois arrivé à la Mecque, les Qurayshites refusèrent au Prophète (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) d’entrer pour accomplir la Omra. Après plusieurs négociations entre les deux parties, le Prophète (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) avait réussi à conclure un traité avec les Qurayshites. Il s’agit en effet, de la trêve de Hudaybiya. Ce traité permettait la suspension de la guerre pendant dix ans et autorisait à la communauté musulmane de faire la Omra et rester 3 jours à la Mecque.

Apprendre rapidement sourate La victoire éclatante

Apprenez facilement sourate 48, en écoutant la sublime récitation du Cheikh Saad Al Ghamidi . Cette vidéo illustre simultanément la version arabe et française de chaque verset.

Les bienfaits de la sourate (48)

Lorsque sourate Al Fath fut révélée, le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) a dit « Ces versets m’ont été révélés, ils me sont plus chers que tout autre chose dans ce monde ». Selon l’Imam Jaafar Assadiq, celui qui lit sourate 48, sera compté parmi les croyants les plus sincères et les plus fidèles d’Allah, et sera récompensé par le Paradis éternel.

Cette sourate possède aussi un effet protecteur sur quiconque qui la garde sur soi. Selon un hadith du Prophète (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) « Allah le très- Haut a réuni les lettres de Son livre dans deux versets : le verset 154 de sourate Al Imran (3) et le verset 29 de sourate Al Fath (48). Récite-les et demande à Allah de t’accorder leurs bienfaits et leurs bénédictions ». Il est donc préconisé de les réciter aussi fréquemment que possible .

Traduction de la sourate Al Fath

La sourate 48 est traduite par l’islamologue française Denise Masson en 1967 :


Phonétique de la sourate La victoire éclatante

Prononcez correctement chaque verset de sourate Al Fath grâce à ce texte phonétique. Rappelons tout de même, que les voyelles soulignées sont plus longues et les lettres en gras ne se prononcent pas.