En ce moment

Sourate Al Ankabut : explication, phonétique et vertus de la sourate

Sourate Al Ankabut ou sourate L’Araignée, est la 29e sourate du Coran. Composée de 69 versets, elle fut proclamée à la Mecque durant la première période de la mission prophétique de Mohamed (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui). Intitulée sourate LAraignée en référence au contenu du verset 41, « Ceux qui prennent en dehors d’Allah, des protecteurs sont à l’exemple de l’araignée qui tisse sa maison Or la plus fragile des maisons est celle de l’araignée. S’ils savaient ! ». IL s’agit de la 15e sourate qui commence par des lettres arabes, Alf La Mim.

La 29e sourate du Coran aborde les différentes histoires des peuples antérieurs comme Ad et Thamud. En évoquant plusieurs Messagers et Prophètes comme Lot, Abraham ou encore Noé, Dieu rassure les croyants et les encourage à faire preuve de patience et de persévérance face à la tyrannie des oppresseurs. Il évoque par ailleurs, le dur châtiment réservé à tous les mécréants qui ont refusé de croire en Son unicité.

Lire Sourate Al Ankabut

Vous pouvez lire cette sourate (29) à partir de cet extrait du livre saint, le Coran.


Révélation et explication de la sourate (29)

Révélée à la Mecque, cette sourate occupe la 85e place dans l’ordre chronologique des révélations, juste après sourate Ar Rum (Les Romains).

La sourate évoque l’exemple de plusieurs Prophètes envoyés (Noé, Ibrahim, Lot, Shuaib, Salih et Hud) à différents peuples antérieurs. Elle reprend l’histoire de Qarun, Pharaon et Haman afin d’expliquer à la tribu de Quraysh ; que toute personne qui est à la recherche de la vérité, Allah la guidera et la soutiendra dans sa quête.

Contexte de la révélation de la sourate (29)

Le contenu des versets 56 et 60, démontre que la sourate fut proclamée avant le voyage des musulmans vers l’Abyssinie. Certains savants en Islam, pensent que les dix premiers versets étaient descendus à Médine. En effet, la sourate a évoqué le comportement hypocrite des mécréants. Un comportement qu’ils adoptaient par peur de l’oppression et de la persécution que subissaient les nouveaux musulmans de la part des Qurayshites. Or, ce phénomène n’était apparu qu’à Médine. 

La sourate invite les musulmans de la Mecque à immigrer vers l’Abyssinie pour mettre fin à la tyrannie et à la persécution. Par conséquent, elle est considérée comme la dernière sourate révélée à la Mecque.

Thème de la sourate (29)

Selon l’analyse de la sourate, on peut constater que cette dernière fut révélée quand les musulmans étaient durement persécutés par les mécréants mecquois. En effet, les nouveaux convertis étaient soumis à de sévères oppressions quand Allah avait descendu ces versets. C’est pour ces raisons qu’elle a encouragé les croyants fidèles à persévérer dans leur foi.

La place des parents en Islam

En outre, la sourate apporte des réponses à toutes les interrogations des jeunes adeptes dont les parents les obligeaient à abandonner leur nouvelle religion pour revenir aux pratiques ancestrales. À cet effet, dans le huitième verset, la sourate met en lumière un élément très important de l’Islam. Certes, dans la religion de Mohamed (sws), les parents occupent une place primordiale et il est impératif de leur obéir. Toutefois, s’ils t’obligent à t’éloigner du droit chemin et à revenir au polythéisme, dans ce cas,  il ne faut pas obtempérer à leur souhait.

Les histoires évoquées dans la sourate mettent l’accent sur le vécus éprouvant des anciens prophètes, eux aussi furent traités cruellement durant une longue période, et qui finalement ont été secourus par Allah. Ces récits viennent rassurer le tout dernier Prophète (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) et les nouveaux convertis pour qu’ils gardent foi en leur Créateur. Une sorte de mise à l’épreuve de leur foi.

La sourate forme aussi un avertissement à tous les mécréants en citant l’exemple des cités maudites et le dur châtiment subi par les peuples ayant refusé de se convertir au monothéisme. Allah présente des arguments rationnels pour prouver Son unicité et l’arrivée inéluctable du jour du Jugement.

Apprendre facilement sourate (29)

Apprenez plus facilement sourate L’Araignée en vous aidant par cette vidéo. Cette dernière affiche la traduction en français de chaque verset. La sourate est récitée par la magnifique voix de Saad Al Ghamidi

Les bienfaits de la lecture de la sourate 29

La lecture de sourate L’araignée apporte d’innombrables bienfaits spirituels et récompenses à son lecteur. En effet, quiconque lit la sourate (29) sera parmi les entrants au Paradis. Il est important de rappeler que cette dernière jouit d’une place très particulière auprès d’Allah. Selon Ibn Abi Kaab, le Prophète (sws) avait dit « Quiconque récite sourate Al Ankabut ; aura la récompense de dix bonnes actions multipliées par le nombre de l’ensemble des croyants et des hypocrites ».

Mais encore, selon Abou Bachir, l’Imam Assadiq avait annoncé ; « Quiconque lit les deux sourates : Al Ankabut et Ar Rum durant la nuit du 22 au 23 du mois de Ramadan ; il verra sa récompense multipliée par le nombre d’habitants du paradis. En effet, ces deux sourates occupent une position particulière auprès d’Allah ».

Il est donc recommandé de réciter cette sourate tous les jours et à tout moment de la journée. Mais encore, pendant la nuit du 22 au 23 du mois de Ramadan, il s’agit de Laylat Al Qadr la nuit bénie de Ramadhan

Traduction de la sourate L’araignée

Pour bien assimiler la signification de chaque verset de la sourate (29), on vous recommande de lire la traduction de l’islamologue française Denise Masson.


Phonétique de la sourate Al Ankabut

Lisez sourate (29) plus facilement grâce à ce texte phonétique. Pour une meilleure prononciation, sachez-que les lettres en gras ne se prononcent pas et que les voyelles soulignées sont plus longues.