La finance islamique au Maroc continue à se développer avec la création du Sharia Board, un organe de supervision des banques islamiques.

Au Maroc, le secteur du halal est en plein boom. Après Marjane, la chaîne de magasins 100% halal et les petits pots halal, ce pays a obtenu la reconnaissance de son label halal par l’Autorité malaisienne chargée des affaires Islamiques (JAKIM)La finance islamique au Maroc commence à se développer suite au lancement de Takaful ou l’assurance halal. Ainsi, le Maroc vient de créer un Sharia Board pour superviser les institutions financières islamiques.

Un nouveau pilier du développement de la finance islamique au Maroc

Créé par un décret royal, le Sharia Board est un organe composé d’un coordinateur et de 9 savants spécialisés sélectionnés pour leurs compétences dans le domaine de la finance islamique.

Ce comité de la Chariaa aura à sa charge l’émission d’avis sur la conformité des produits financiers islamiques que proposent les établissements de crédit, les sociétés d’assurance et organismes assimilés ainsi que les modèles de contrat relatifs à ces produits aux préceptes de la Chariaa. De plus, cet organe est tenu d’émettre un avis sur la conformité des publications émises par le gouverneur de la banque centrale aux règles de la loi islamique. La création de cette institution constitue une deuxième étape dans le processus de développement de la finance islamique au Maroc après l’adoption d’une loi relative à la finance halal par le Parlement.

Source (ici)

Yassine Bannani

Laisser un commentaire