Le marocain Abdelaziz Aouragh nie avoir obtenu l'autorisation d'ouvrir un sex-shop halal à la Mecque suite à plusieurs rumeurs dans ce sens.

Un sex-shop halal à la Mecque ! Dans la ville la plus sacrée en islam, l’idée a de quoi surprendre. L’homme d’affaires marocain Abdelaziz Aouragh aurait-il remporté son challenge : un sex-shop halal en plein cœur de la Mecque? 

Sex-shop halal à la Mecque : info ou intox ?

Abdelaziz Aouragh est le patron d’El Asira, une marque néerlandaise de produits érotiques qui a fusionné avec Beat Uhse, le géant allemand de l’érotisme, en vue de se positionner sur le marché musulman. Sur son compte Twitter, Abdelaziz Aouragh nie avoir obtenu l’autorisation des Saoudiens pour ouvrir son projet. Cependant, il n’exclut pas cette idée. Cette information relayée par plusieurs médias a été reprise du site marocain Alyaoum24. Ce dernier a détourné une vieille note de l’AFP qui date de plus d’un an dans laquelle Abdelaziz Aouragh affirmait vouloir installer sa marque en Arabie saoudite.

Une boutique aux mille et une petites vertus

L’entrepreneur marocain a expliqué que le Saint Coran et les Hadiths autorisent une « sexualité libérée » tant qu’elle est vécue dans le cadre du mariage. L’homme d’affaires veut rompre avec « les stéréotypes entourant les femmes dans l’islam » au profit de la valorisation de « l’amour ». La boutique en ligne El Asira propose déjà une gamme d’huiles de massage, de bougies et de lubrifiants. D’autres boutiques ont vu le jour au Bahreïn en 2010, au Maroc et en Turquie en 2013.

Au delà des sex-shop halal, c’est le pouvoir d’achat des couples musulmans qui attire toutes les convoitises. A ce titre, on peut citer les produits commercialisés à l’occasion de la Saint-Valentin et destinés aux couples de confession musulmane. Les sites de rencontres constituent également un vrai business de l’amour avec leur version halal.

Source (ici)

Yassine Bannani

Laisser un commentaire