Après le vin halal au Maroc, l’eau halal au Kazakhstan ou encore le vernis à ongle halal vendu au Moyen-Orient, c’est au tour des sex shops halal de faire leur apparition. El Asira, un sex shop en ligne néerlandais, a fusionné avec Beat Uhse, un réseau de 96 magasins à travers 15 pays. Le but de la nouvelle entité est de se positionner sur le marché musulman, 1.8 milliard à travers le monde, en proposant des produits licites vis-à-vis de la Charia, la loi coranique.

Un sex shop halal allégé

Abdelaziz Aouragh, le PDG d’El Asira, est catégorique : « chez nous, vous ne verrez pas de godemichés ou de poupées gonflables, mais des produits d’ambiance qui ne sont pas focalisés sur l’acte en lui-même (…) mais ce qui se passe autour. Nos produits améliorent l’atmosphère et renforce le sentiment de sensualité.  » El Asira vend en effet uniquement des huiles de massage au bois d’agar, des bougies parfumées et autres crèmes chauffantes pour les parties intimes.  Exit donc les poupées gonflables et autres godemichés.
Le public visé par la marque est les couples mariés, en particulier les femmes qui sont plus sensibles aux produits mis en vente. La marque cherche à créer une « connexion sensuelle, sexuelle et spirituelle plus profonde entre l’homme et la femme. »

Une alliance à la conquête d’un nouveau marché

Grâce au vaste réseau de distribution de Beat Ushe, le néerlandais espère placer ses 18 produits « halal ». L’espoir pour ces deux partenaires est de conquérir un marché estimé à plusieurs milliards d’euros. D’autant que ce marché est encore à ses balbutiements. Les rares sex shop halal se trouvent pour l’instant en Turquie (Helelsexshop.com), au Maroc ou au Bahreïn (Darkhadija).

Rappelons que le marché halal est florissant grâce à 1.8 milliard de musulman et que l’on estime qu’il pèsera 2.5 billions de dollars d’ici 2018. Des chiffres qui font tourner toutes les têtes et attirent la convoitise.

 

Source : ici.

Crédit photo : jfgornet (CC BY SA)

Pierre Z. Lajarge

Laisser un commentaire