Contactez-nous

Politique

Sevran : la préfecture s’oppose au vœu sur la Palestine de la mairie

Le conseil municipal de Sevran avait adressé un vœu au président de la République, demandant entre autres la reconnaissance de la Palestine. La préfecture de Seine-Saint-Denis demande au maire d’abroger ce vote.

Publié

le

Le 28 juin dernier, lors d’un conseil municipal à Sevran, un vœu sur la Palestine avait été voté, à 30 voix pour sur les 40 élus présents et 2 voix contre.

Ce vœu, adressé au président de la République, demandait que la France soit « plus active et plus ferme pour faire respecter le droit international et la paix » et qu’elle contribue au « droit des deux peuples, israélien et palestinien, à disposer d’eux-mêmes et à vivre dans une société pacifiste ».

« Dans l’immédiat, reconnaître l’État de Palestine, comme s’y était engagé la représentation nationale en 2014, constitue la meilleure expression du soutien de la France à une solution négociée », était-il également écrit dans le message au chef de l’Etat.

Mais cette prise de position, à l’initiative d’élus Front de Gauche n’a pas plu à la préfecture de Seine-Saint-Denis. Elle donne deux mois au maire de Sevran pour abroger ce vote, selon les informations du Parisien.

La préfecture invoque « le principe de neutralité des services publics ». De plus, pour elle, « l’intérêt local n’est pas manifestement caractérisé » dans ce vote concernant la politique internationale. Le sous-préfet estime enfin que ce vote pourrait provoquer des polémiques au niveau local et donc constituer une « atteinte à l’ordre publique ».

Revendiquer la neutralité des services publics revient à nier aux représentants la portée de leur engagement, et le conflit israélo-palestinien dépasse les frontières de ces seuls Etats », a réagi dans le Parisien Clémentine Autain (LFI), conseillère municipale d’opposition, qui vient de contester la demande de la préfecture.

Le maire de Sevran, Stéphane Blanchet, n’a pas encore réagi.

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope