Depuis quelques années, les calendriers de l’Avent, issus d’une tradition d’origine allemande et destinés à faire patienter les enfants jusqu’à Noël, sont devenus très populaires. Toutes les enseignes marchandes rivalisent d’inventivité pour contrebalancer les traditionnels calendriers de chocolats, en proposant produits de beauté, alcools et autres.

Cette année, le réseau Interlogement 93 a décidé d’inverser la tendance, en alertant l’opinion par ce biais. Ce groupement d’une quarantaine d’associations de solidarité a créé un calendrier intitulé « Noël à la rue ». Mis en ligne le 1er décembre, chaque jour du calendrier illustre le quotidien des SDF par des chiffres, par leurs propres témoignages, par des photos mais aussi par des commentaires de maraudeurs leur venant en aide.

« L’idée du calendrier est au départ venue des équipes du SAMU social. Nous avons décidé de parler de Noël différemment, en montrant des situations rapportées du terrain par ces équipes. C’est une manière de redonner un visage à des statistiques, et de montrer à quel point des choses banales du quotidien, comme se laver ou manger, peuvent devenir difficiles », explique au Bondy Blog Bénédicte Souben, responsable de la communication et de l’animation réseau à Interlogement 93.

Les vignettes sont parfois poignantes, comme celle du 8 décembre, avec ce témoignage d’une maraudeuse des Resto du Coeur  : « Une maraudeuse arrive sur un point de distribution alimentaire. Une voiture de la gendarmerie est là. L’agent lui dit : ‘Il ne mangera pas ce soir…’ La maraudeuse ne comprend pas, elle demande : ‘Mais pourquoi ?’  ‘Il est mort …’ » 

D’autres vignettes avec quelques chiffres, parlent d’elles-mêmes :  « Aujourd’hui, 507 personnes ont appelé le 115. 504 d’entre elles, malgré plusieurs heures d’attente, n’ont eu personne au téléphone… » 

Le calendrier de l’Avent inversé, une idée pour aider les sans-abri

L’association Interlogement, qui s’occupe entre autres du numéro vert pour les sans-abri, gère les hôtels sociaux et aide les personnes en difficultés qui souhaitent accéder à un logement social, a aussi lancé un appel en parallèle.

« Pour Noël, demandons un toit pour chaque personne à la rue ! » est le nom de cette pétition, qui a déjà recueillie plus de 2400 signatures sur change.org. « Pour chaque signataire de cette pétition, une « lettre au Père Noël » sera envoyée en son nom au Palais de l’Elysée », précise l’association.

Sur les réseaux sociaux, l’idée d’un « calendrier de l’Avent inversé » a également été beaucoup partagée ces dernières semaines, pour venir en aide aux SDF. Le principe : offrir chaque jour un présent à une personne nécessiteuse. Un geste de solidarité qui invite chacun à déposer dans un panier ou un carton une boite de conserve, des chaussettes, un rasoir etc… Des présents qui pourront être offerts directement à une personne à la fin du mois de décembre, ou en passant par une association. Derrière cette initiative se trouve  : Solidarité Sdf-Mons & personnes démunies, une association belge qui renouvelle l’expérience pour la seconde fois.