Dans certaines boucheries à Oran, des merguez au porc seraient vendus aux algériens. Ces derniers revendiquent une nourriture halal.

Nombreux sont les commerçants véreux qui sont prêts à tout pour gagner plus d’argent. Après la viande d’âne, un nouveau scandale secoue le marché algérien. Des Merguez préparées avec des intestins de porc ! Ces bouchers portent un coup dur aux ménages qui peinent à gérer leurs budgets face à la flambée des prix. La nourriture halal, serait-elle devenue une denrée rare dans un pays musulman ?

Des Merguez au porc ! Il ne manquait plus que ça !

Les oranais auraient piqué une vive colère ! Des Merguez au porc seraient en vente dans certaines boucheries de la ville. En effet, certains bouchers auraient utilisé les intestins du cochon car ils « sont plus résistants dans la préparation des Merguez et passent inaperçus ». Quel prétexte ! Les clients sont choqués.

L’un d’eux a déclaré : « Mais ils sont fous ces gens, comment peuvent-ils nous vendre ce qu’Allah nous a déconseillé, ça m’a rappelé la viande hachée d’âne, c’est inadmissible, il faut que la direction du commerce réagisse. » La nourriture halal est bien définie en islam dans le Saint Coran. Pourtant, ces bouchers veulent encaisser de l’argent au détriment des consommateurs et de leur droit de consommer de la viande halal. Les vendeurs de ces intestins de porc seraient des membres de tout un réseau spécialisé dans l’importation de ce type de boyaux d’Espagne à travers le Maroc.

Selon plusieurs médias, la marchandise serait transférée par les frontières via Bechar et Maghnia. Ensuite, elle serait préparée puis vendue dans les marchés de l’Ouest. Ce scandale risque de mettre à bout les nerfs des oranais. Ces derniers sont déjà méfiants au sujet de la viande congelée importée d’Inde et du Brésil et préfèrent les produits frais.

Yassine Bannani

Laisser un commentaire