Contactez-nous

International

Roger Waters dénonce la politique israélienne en marge d’un concert

Roger Waters, fondateur du groupe de musique Pink Floyd a souhaité sensibiliser son public sur la situation des Palestiniens, suite à un concert à Santiago au Chili.

Publié

le

Comme d’autres artistes, Roger Waters appelle à un boycott culturel d’Israël. Plusieurs chanteurs et chanteuses ont effet ces dernières années, annuler des concerts à Tel Aviv pour alerter sur le sort réservés aux Palestiniens. 

L’ancien bassiste des Pink Floyd, lui, a estimé que le Premier ministre d’Israël Benjamin Netanyahu menait une « politique suprémaciste, raciste » à l’égard des Palestiniens. 

« Nous savons tous que la vie dans les Territoires palestiniens est insupportable », a déclaré l’artiste en marge d’un concert à Santiago, où il est actuellement en tournée.  

L’artiste de 75 ans, a même comparé ce qui se passe à Gaza et en Cisjordanie avec le régime d’apartheid en Afrique du Sud. 

Cependant Roger Waters a tenu a préciser qu’il n’est « pas antisémite », alors que le Centre Simon Wiesenthal a envoyé depuis l’Argentine une lettre aux sponsors de sa tournée latino-américaine pour leur demander de lui retirer leur soutien, estimant qu’il véhiculait « un message de haine et de discrimination ». 

Son discours devrait en tout cas trouver échos dans le pays. En effet, en dehors du monde arabe, la communauté palestinienne du Chili est la plus nombreuse sur la planète avec un demi-million de personnes.

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope