Un nez crochu, une faucille à la main et un cigare… Non, l’illustration ne date pas des années 1930 mais bien de 2017. Les Républicains ont eu la bonne idée de publier, sur leur compte officiel Twitter, une caricature représentant Emmanuel Macron en utilisant les codes de la propagande antisémite, indique Le Monde. Une erreur étonnante : les attaques crasses envers Emmanuel Macron sont habituellement lancées et relayées par de faux comptes de l’équipe de campagne de François Fillon. Mais pour une fois, LR a voulu lancer une offensive en son propre nom. Raté ! Le tweet a provoqué un véritable tollé. L’équipe du parti de droite a décidé de retirer son post « pour éviter toute polémique inutile. » Sans pour autant s’excuser.

Selon la direction des Républicains, il n’y avait en effet « aucune volonté de faire une référence hasardeuse. » Mais certainement par manque de culture historique, dès le premier regard, la référence était inévitable. Au Monde, l’historien Nicolas Lebourg a expliqué que cette image reprenait les codes de « la représentation du complot judéo-capitalistique, profondément ancrée à l’extrême droite. » « Face au début de polémique, on a préféré l’enlever pour éviter toute mauvaise interprétation », a tenu à expliquer LR. Mais donc, pas question de demander pardon. Non, les membres des Républicains préfèrent simplement parler d’« une erreur. » Facile.