Les députés rejettent le récépissé pour lutter contre les contrôles au faciès