La première compagnie aérienne malaisienne qui proposait un service 100 % halal vient de se voir retirer sa licence par le département de l'aviation.

Cette semaine, la licence de la première compagnie aérienne halal en Malaisie lui a été retirée, car elle ne respectait pas les règles de sécurité.

Rayani Air était la première compagnie 100 % halal en Malaisie, où 60 % de la population est musulmane. Repas halal, interdiction de consommer de l’alcool, code vestimentaire strict… Les règles devaient respecter les préceptes de la loi islamique. Sauf que les dirigeants de l’entreprise ont oublié que qui dit halal, dit « tayyab », c’est-à-dire bon qualitativement parlant. Si bien que le Département de l’aviation (DCA) de Malaisie vient de retirer à la compagnie sa licence d’exploitation. Outre ses nombreux retards et annulations, le DCA reproche à Rayani Air de ne pas respecter les conditions de sécurité requises pour les compagnies aériennes.

Des infractions aux règles de sécurité

Le DCA a en effet lancé une « enquête portant sur la sécurité » en avril dernier. Et le constat est effrayant : la compagnie Rayani Air est en « infraction aux règles de sécurité. » Or, précise le Département malaisien de l’aviation, « la sécurité de l’industrie aéronautique est d’une importance capitale. » C’est donc logiquement que les deux Boeing 737 de la compagnie halal ne pourront plus décoller. La compagnie Rayani Air avait été lancée en fin d’année dernière et proposait des vols intérieurs au départ de Kuala Lumpur. Avant chaque décollage, le personnel de bord diffusait une prière.

Yassine Bannani

Laisser un commentaire