De la ratonnade médiatique à la ratonnade physique ?