Contactez-nous

Actualité

Le rappeur Kendrick Lamar a rencontré le dirigeant de Nation of Islam

Louis Farrakhan, dirigeant de l’organisation Nation of Islam, a rencontré le rappeur Kendrick Lamar.

Publié

le

Ce mardi 11 avril, l’artiste rappeur Kendrick Lamar a rencontré le leader de l’organisation politique et religieuse, Nation of Islam, Louis Farrakhan. A travers ses paroles très engagées, qui répondent à des questions sociales et raciales, Kendrick Lamar est aujourd’hui l’une des forces artistiques majeures de la communauté noire. Lors d’une interview avec T Magazine, il raconte comment il aimerait se concentrer davantage sur sa propre communauté, de même que sur la spiritualité, qui occupe une place importante dans sa vie : « Nous vivons une période où nous avons tendance à exclure un élément majeur de notre vie : Dieu. Personne n’en parle parce que cela entre en opposition avec ce qu’il se passe actuellement, avec la politique, le gouvernement et le système en général. »  Sa rencontre avec Louis Farrakhan a néanmoins provoqué différentes réactions, dues à la personnalité très controversée du dirigeant de Nation of Islam. Surnommé par certains “le Hitler Noir”, Farrakhan a souvent été accusé de racisme, d’homophobie ou d’antisémitisme. Mais il a surtout été blâmé pour avoir fait partie du complot ayant conduit à la mort de Malcom X, autre figure historique et charismatique de la communauté noire musulmane des Etats-Unis, qu’il a avoué lors d’un discours donné en 1993 et d’une interview accordée au programme télévisé 60 Minutes, et diffusée en mai 2000

Le soutien de la scène hip-hop

Louis Farrakhan a attiré la sympathie de beaucoup d’artistes rappeurs tels que Kanye West, 2 Chainz, Young Thug ou encore Rick Ross. « J’ai été honoré de rencontrer et de pouvoir parler avec mon frère, l’artiste hip-hop Kendrick Lamar. La révolution culturelle a commencé. #Farrakhan #KendrickLamar, » a posté l’activiste politique sur son compte Instagram.

The artistic community has historically been in the vanguard of social change. #Farrakhan #KendrickLamar

A post shared by Minister Louis Farrakhan (@louisfarrakhan) on

Lors de son speech, l’année dernière, aux Grammy’s Awards, Farrakhan avait déjà encensé Kendrick Lamar, le considérant comme celui qui a “établi un nouveau standard qui a libéré les rappeurs, et quand les rappeurs sont libres de dire ce qu’ils pensent, la révolution culturelle est en marche”. Le rappeur a sorti aujourd’hui son dernier album, Damn.

Prières

Tweets

Muslimoscope

A la une