Pour ce ramadan 2020, la France métropolitaine fera face à une fin de mois d’avril humide et un mois de mai où chaleurs et fraîcheur alterneront.

Outre la date de début du mois du ramadan 2020, les musulmans de France deviennent, le temps de quelques jours, de véritables experts en météo. Il faut dire que ne pas manger ni boire pendant ce mois béni s’avère particulièrement difficile en été. D’une part car les jours sont plus longs qu’en hiver. Mais également parce que, sous des chaleurs étouffantes, il n’est pas aisé de ne pas s’hydrater. Alors comme chaque année, à quelques jours du début du mois de ramadan, les musulmans observent attentivement la météo.

Un ramadan 2020 qui débute avec de la douceur

C’est le cas de la France où, si l’été pointe le bout de son nez, les grosses chaleurs devraient encore se faire attendre. Selon Météo-France, ce deuxième trimestre de l’année rimera avec douceur. Concernant des températures plus chaudes que la normale, « sur l’ouest de l’Europe, la probabilité est moindre compte-tenu de l’influence océanique », assure l’institut météorologique qui prévoit une fin avril plutôt tenable. « Les pays du nord de l’Europe devraient être plus arrosés que la normale », indique même Météo-France pour ce mois d’avril. Des prévisons optimistes pour l’Hexagone. Pour les DOM-TOM, la situation est différente selon les zones du monde : si, dans les Antilles, on sera en pleine transition entre la saison sèche et la saison des pluies, la Guyane devrait connaître un surplus de précipitations. Mais dans ces deux régions, les températures demeureront plus chaudes que la normale, assure Météo-France. Quant à la Réunion, territoire où l’Islam est largement présent, le ramadan débutera souvent sous la pluie, avec des températures avoisinant les 20 degrés.

Un mois de mai de saison

Pour le mois de mai, la France métropolitaine devrait connaître des températures de saison. « Les hautes pressions devraient rester en retrait sur l’océan et sur la Turquie, laissant des conditions météo souvent assez humides sur l’Europe », préviennent les météorologues qui estiment cependant que « les hautes pressions à l’ouest de la péninsule ibérique devraient assez largement protéger la France ». Le temps s’annonce donc plutôt de saison côté précipitations et ensoleillement pour ce mois de mai. Et les températures alors ? Elles seront elles aussi de saison. Le thermomètre ne devrait pas enregistrer d’écarts particuliers, « le frais et le chaud devant alterner à peu près équitablement pour finir le mois en léger excédent », explique un institut météorologique. Mais à la fin du mois de mai, le mois béni sera terminé. Ce ramadan 2020 devrait donc permettre aux Français musulmans de passer une trentaine de jours sans trop de difficultés liées au climat.