Contactez-nous

Économie

Quick, La Mie Câline… Non, ces enseignes ne vont pas devenir 100% halal

Un internaute a accusé l’enseigne la Mie Câline de proposer uniquement des sandwichs halal sans laisser le choix aux clients. Les restaurants Quick sont aussi toujours soupçonnés de vouloir passer au 100 % halal.

Publié

le

Les rumeurs sur le halal vont bon train. Depuis plusieurs années la chaîne de restauration rapide Quick, rachetée par Burger King, est accusée de vouloir transformer l’ensemble de ses fast-foods en France en restaurants 100% halal. 

A nouveau, il y a quelques semaines, Libération publiait un démenti à ce sujet, dans sa rubrique Cheknews. « Tous les Quick ne servent pas de la viande halal. Selon le restaurant, l’offre produits est préparée soit avec de la viande certifiée halal, soit avec de la viande non halal. Cela va continuer. Le parc de restaurants Quick est composé d’environ 180 restaurants, dont une soixantaine préparant l’offre de burgers avec une viande certifiée halal », a fait savoir au journal l’agence Hopscotch, qui gère la communication de Quick. 

En effet, sur les 178 restaurants Quick en France, seuls 66 proposent de la viande certifiée halal selon les recherches sur le site officiel, soit un tiers des établissements. 

L’enseigne de sandwicherie La Mie Câline, s’est également vue reprocher récemment de ne vendre que des casse-croûtes halal, sans que leurs clients n’aient leur mot à dire. 

Mi-octobre, un internaute a en effet publié une vidéo sur Youtube, reprise ensuite sur les réseaux sociaux. Dans celle-ci, où il se filme en train de commander un sandwich au poulet à La-Roche-sur-Yon, il affirme que cette enseigne serait devenue 100% halal.

« En Vendée, où on est, La Mie Câline ne donne pas le choix au client, c’est-à-dire que vous achetez systématiquement du sandwich halal », témoigne t-il. 

La direction de l’enseigne a finalement répondu à la polémique, assurant que seuls certains sandwichs au poulet étaient halal mais pas l’ensemble des plats proposés. 

« Notre particularité, c’est de travailler avec des franchisés. La politique de l’enseigne du franchiseur, c’est de proposer les deux types de sandwichs (halal ou non halal) dans les points de vente », explique à 20 Minutes David Giradeau, le directeur général de La Mie Câline. 

Pour lui, cette précision est systématiquement signalée aux clients : « Quand vous vendez un produit halal, vous devez avoir la mention halal sur l’étiquette. Une obligation supplémentaire impose d’avoir un certificat visible pour les consommateurs »

L’enseigne a décidé de porter plainte pour diffamation contre cet internaute. Ce dernier a accusé l’enseigne de « reverser une taxe à l’Etat islamique » en commercialisant du halal.

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope