Volte-face.Malgré la promesse de Netanyahu, pas de zone mixte au mur des Lamentations