Contactez-nous

Débats

Affaire Zemmour : pourquoi l’attitude de Thierry Ardisson est honteuse

Après les insultes d’Eric Zemmour adressées à Hapsatou Sy, l’animateur n’a pas soutenu sa chroniqueuse. Pire, il l’exhorte à revenir « dans un bon esprit » et d’éviter de « faire des scènes tous les jeudis soirs. »

Publié

le

« Je ne peux pas supporter l’idée qu’on pense qu’Hapsatou est mal traitée par la production. » La phrase est signée Stéphane Simon, coproducteur de l’émission de C8 « Les Terriens du dimanche ». Celui-ci a tenté de désamorcer la polémique entre la chroniqueuse Hapsatou Sy et l’animateur Thierry Ardisson. Victime d’insultes racistes de la part d’Eric Zemmour, Hapsatou Sy a littéralement été lâchée par l’homme en noir, qui lui a reproché de vouloir faire le buzz.

Le coproducteur, dans Le Parisien, affirme que « ce n’était pas possible de laisser un échange aussi violent devant des centaines de milliers de personnes. » Comme s’il avait voulu épargner sa chroniqueuse. Mais en réalité, Stéphane Simon a surtout voulu éviter un procès car, comme indiqué dans le communiqué de la chaîne, c’est bien le service juridique de C8 qui a mis son véto à la diffusion de la séquence lors de laquelle Eric Zemmour explique que le prénom d’Hapsatou Sy « est une insulte à la France. »

Mais aujourd’hui, c’est sur l’attitude de Thierry Ardisson qu’il convient de s’arrêter quelques minutes. L’attitude devant les caméras d’abord : en riant de bon cœur suite aux propos d’Eric Zemmour, l’animateur a montré sa pire facette. Sans trop en dire, Ardisson a toujours laissé ses idées réactionnaires fleurir à l’antenne. Comme lorsqu’il parlait de « culture antisémite » dans « les familles musulmanes », comme lorsqu’il dénonce « la gauche islamo-gauchiste » ou comme lorsqu’il laisse Sonia Mabrouk dire que le CCIF est « proche des Frères musulmans ».

L’attitude d’Ardisson après la diffusion de l’émission est peut-être encore plus condamnable : à propos d’une possible démission d’Hapsatou Sy, il n’hésite pas à balancer en public les problèmes financiers supposés de sa chroniqueuse. Il ajoute, grand prince : « Si elle revient dans un bon esprit, je souhaite qu’elle revienne. Mais pas si elle revient pour nous faire des scènes comme ça tous les jeudis soirs. » Autrement dit : « Si tu es victime de racisme, prends-le avec le sourire ou quitte l’émission. »

Honteux. Chez Ardisson, le racisme a libre court. Pire, il est même recommandé pour faire de l’audience. Mais en cas de dérapage, promis, la séquence sera coupée au montage. Ouf.

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope