Contactez-nous

Culture

Pour Gallimard, les musulmans sont antisémites et ne lisent pas

Suite à la polémique sur la réédition des pamphlets de Céline, Antoine Gallimard a affirmé : « Aujourd’hui, l’antisémitisme n’est plus du côté des chrétiens mais des musulmans, et ils ne vont pas lire des textes de Céline. »

Publié

le

« Aujourd’hui, l’antisémitisme n’est plus du côté des chrétiens mais des musulmans, et ils ne vont pas lire des textes de Céline. » La phrase est passée presque inaperçue, mais elle a bel et bien été prononcée par Antoine Gallimard, patron de la maison d’éditions du même nom, à un journaliste du Monde.

Visiblement, l’éditeur n’a pas apprécié la fronde née de l’annonce de Gallimard de rééditer les pamphlets antisémites de Céline. Devant la grogne, Gallimard a annoncé un report de cette réédition.

Selon L’Express, le délégué interministériel de la DILCRAH, Frédéric Potier, a rencontré Antoine Gallimard et Pierre Assouline, pressenti pour écrire la préface de cette réédition. Frédéric Potier aurait alors demandé : « Cette publication ne risque-t-elle pas d’alimenter une forme d’antisémitisme chez les jeunes musulmans ? »

Dans La Croix, l’historien Tal Bruttmann indiquait la semaine dernière que la réédition des pamphlets de Céline « est un cadeau que les militants d’extrême droite seront ravis de se faire… » Les sorties de la DILCRAH et de Gallimard sont également de jolis cadeaux faits à la fachosphère.

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope

Publicité

A la une