Pour éviter le haram, les musulmans se tournent vers le végétarisme