Contactez-nous

Société

Un planning familial soutient le choix des femmes à porter le voile et fait scandale

La dernière campagne du planning familial des Bouches-du-Rhône fait polémique. Dans un des visuels, il est écrit que le voile peut donner du pouvoir aux femmes. Depuis, l’association se dit victime de la fachosphère et des islamophobes.

Publié

le

Le 22 septembre dernier, l’antenne des Bouches-du-Rhône du planning familial a publié sur Facebook un visuel pour sa nouvelle campagne, provoquant la colère de nombreux internautes. 

Dans celui-ci, désormais supprimé par le planning-familial, on pouvait y voir une femme ronde en sous-vêtements accompagné de la légende : « la nudité donne du pouvoir à certaines femmes » et à ses côtés une femme portant le voile avec la légende : « la modestie donne du pouvoir à certaines femmes ».

L’association concluait par le message expliquant que le féminisme était « le droit de ces femmes à choisir ». 

Très vite, la publication du planning familial à été épinglée par l’hebdomadaire Marianne. « Le planning familial, association d’éducation populaire historiquement féministe et laïque, se rapprocherait-il « des valeurs de l’intégrisme musulman » dans les Bouches-du-Rhônes ? », interroge dès le début de l’article le journal. 

Ce dernier estime que le planning familial se cache derrière la modestie pour « prôner le port du voile islamique ». Marianne accuse également le planning familial de ne pas condamner explicitement l’excision. 

Les internautes s’en sont pris eux aussi à l’association, qu’ils accusent entre autres de promouvoir l’islamisme et le patriarcat. 

« Le voile n’est aucunement synonyme de modestie. C’est le signe de la soumission des femmes à un ordre plus patriarcal que religieux. On est bien loin du planning familial des origines… Quelle marche arrière ! », peut-on lire comme commentaire. 

ll n’y a pas à stigmatiser les femmes qui portent le voile, mais le considérer contre un « libre choix », le valoriser, montre […] une hypocrisie dangereuse », est-il encore écrit. Un internaute demande même que le centre soit fermé et qu’un « centre réellement féministe soit ouvert à sa place ». 

Le Planning familial a réagi et dénoncé l’article « diffamatoire de Marianne ». Il déplore être désormais victime de multiples attaques « de la fachosphère, des racistes et islamophobes », ayant dû supprimer de nombreux commentaires violents. 

Dans un message sur Facebook, l’association féministe se défend. Elle explique que le planning familial revendique « le droit pour chaque femme à faire ses propres choix et à disposer librement de son corps ». Elle précise qu’ainsi,  « nous soutenons, au même titre que n’importe quelle femme, les femmes qui choisissent de porter le voile, comme celles qui luttent contre le port du voile obligatoire ». 

En réponse à Marianne, le centre souligne également qu’il condamne  « fermement toutes violences sexuelles, y compris toutes les mutilations sexuelles telle que l’excision ». 

Enfin, l’association rappelle qu’elle ne se laissera pas atteindre par ces attaques et cette « récupération ». « Nous continuerons toujours à porter nos valeurs de libre choix, qui définissent notre association », conclut-elle. 

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope