Contactez-nous
Le NPA dénonce les propos de François Hollande. Le NPA dénonce les propos de François Hollande.

A la une

Pour Philippe Poutou, « la laïcité ne doit pas servir à stigmatiser les musulmans »

Répondant aux questions du CCIF, Philippe Poutou rappelle son engagement au respect de la loi de 1905 et se dit pour l’abrogation de la loi de 2004 sur les signes religieux.

Publié

le

Le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) a apostrophé les onze candidats à la présidentielle. L’objectif ? Que chacun d’entre eux se positionne clairement sur l’islamophobie et sur la laïcité. Le premier à répondre à l’appel du CCIF est le candidat du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA). Philippe Poutou indique que le NPA est « opposé à toute forme de discriminations » et « résolument engagé contre celles qui visent spécifiquement les musulmanes. » Poutou dénonce les débats actuels sur l’islamophobie qui est, aujourd’hui, « un racisme qui se veut ‘respectable’ car fondé sur un pseudo-discours culturel et non génétique. » Mais, indique le candidat du NPA, « il s’agit bel et bien d’un racisme qui doit être implacablement combattu. » Parmi les principales propositions de Philippe Poutou, « l’abrogation de la loi de 2004 sur les signes religieux » doit permettre, selon lui, de lutter un peu plus contre l’islamophobie. Car, plus généralement, le candidat dénonce une laïcité qui sert « de prétexte à stigmatiser et discriminer les musulmans. » Et le candidat de rappeler qu’il préconise une application pure et simple de la loi de 1905 : « Nous sommes pour la liberté de culte, la liberté de croyance, la liberté d’expression et l’égalité de traitement entre tous les individus, qu’ils soient croyants ou non, et quelle que soit leur religion. » Il refuse également « que la légitime lutte contre les intégrismes religieux serve à stigmatiser et discriminer. »

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Lettre d’information

Restez dans l'actu avec LeMuslimPost

Facebook

Tweets

Publicité

A la une