Contactez-nous

Politique

Une pétition demande la démission du député Manuel Valls

L’ancienne adversaire de Manuel Valls à la députation demande la démission de l’ancien Premier ministre, payé par l’Assemblée nationale pour, selon elle, préparer sa campagne en Espagne.

Publié

le

Ancienne adversaire de Manuel Valls lors des législatives, Farida Amrani, de La France insoumise, a décidé de demander la tête de l’ancien socialiste à l’Assemblée. Il faut dire que Manuel Valls n’est plus très présent du côté de l’Hémicycle, préférant préparer les municipales à Barcelone.

« Le doute n’est plus. 14 mois après sa réélection dans les conditions que nous connaissons, Manuel Valls mène publiquement campagne à Barcelone, mettant à profit ses indemnités parlementaires et le temps que lui confère son mandat. De ce fait, il déserte l’Assemblée Nationale comme les villes de sa circonscription », écrit Farida Amrani dans une pétition qui a déjà été signée par près de 4 500 personnes.

Pour l’ancienne adversaire de Manuel Valls dans la circonscription d’Evry, « aucune disposition législative ou réglementaire ne contraint un député à une présence minimale dans sa circonscription », mais « il est ici question d’éthique, du respect de nos institutions et des citoyens qu’elles sont censées représenter. »

Farida Amrani ironise sur la situation : « On le croisait plus souvent quand il était Premier ministre que depuis qu’il nourrit l’ambition de devenir maire de Barcelone », dit-elle.

Le fait que Manuel Valls ait déserté les bancs de l’Assemblée embarrasse également ses collègues de LREM. « Il fait en sorte de concentrer ses venues le mercredi, où les présences en commission sont comptabilisées, pour échapper aux sanctions financières. Non pas que leur coût soit un problème, elles sont plafonnées à 25% de son indemnité de fonction, mais parce qu’il connaît assez bien le système médiatique pour savoir qu’elles seront du plus mauvais effet dans l’opinion », indique un observateur à Challenges.

De quoi provoquer un malaise chez les députés qui, jusqu’à maintenant, le soutenaient. La situation semble désormais hors de contrôle et Manuel Valls, sous la pression, pourrait bien avoir à démissionner. Car l’absence de l’ancien Premier ministre va vite devenir un poids s’il se présente à la mairie de Barcelone. « Si l’on ne lit pas ‘Paris Match’, on n’a aucune nouvelle de ce Monsieur qui est aux abonnés absent depuis 14 mois . A l’Assemblée nationale, il n’y a que des cartons, il n’est pas là, il n’est plus là. C’est un fantôme », ironise son ex-opposante.

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope