L'artiste Kurt Fleckenstein s'oppose au mouvement Pegida en déroulant 176 tapis de prière à Dresde.

Créé en octobre 2014, le mouvement Pegida des « Patriotes européens contre l’islamisation de l’Occident » en Allemagne ne cesse d’agiter le web. Ce courant commence à voir sa popularité décliner face à une mobilisation contre l’islamophobie en Allemagne. Après 25 000 manifestants du 12 janvier, son 15e rassemblement a réuni 4.000 participants après la fusillade de Copenhague.

Pegida : 176 tapis de prière pour dénoncer l’islamophobie

Le mouvement islamophobe Pegida a été lancé par Lutz Bachmann et une douzaine de personnes afin de limiter l’immigration en Allemagne. Depuis le 20 octobre 2014, ils ont manifesté chaque lundi à 18 heures 30 dans un parc de la ville de Dresde. Au fil des semaines, le mouvement a pu mobiliser de plus en plus de personnes. Suite aux attentats de Charlie Hebdo, la manifestation du 12 janvier a rassemblé 25000 personnes.

Pegida a dû faire face à des mouvements contre l’islamophobie qui ont pu mobiliser 100 000 personnes le 12 janvier. Sur la place du rassemblement de Pegida, l’artiste Kurt Fleckenstein a déroulé, pendant la manifestation du lundi 9 février 2015, 176 tapis de prière pour afficher son soutien à « la liberté de croyance, l’ouverture et la tolérance« . Pegida est un mouvement en déclin. Son leader a démissionné suite à ses propos xénophobes et à son apparition dans une photo, grimé en Adolf Hitler. Une semaine plus tard, cinq autres dirigeants ont démissionné. En Allemagne, la tolérance freine les mouvements anti-islam. Ainsi, la loi destinée à interdire le niqab a été rejetée en bloc.


Source (ici)

Yassine Bannani

Laisser un commentaire