Le patron de Google : « Nous devons soutenir les musulmans »